Synesthésie paradoxale

Cette rubrique sert à parler de vos parties ! C'est la rubrique maîtresse, que ce soit pour chercher des principes fondamentaux du jeu de rôle, demander de l'aide sur un jeu, discuter de notre culture ou pour partager vos coups de cœur.
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

Message par Christoph » 07 Avr 2009, 10:22

Salut Frédéric

Chouette, on a l'air de se rapprocher à nouveau. Je réfléchis à ces termes "convergents" et "divergents" (qui me semblent indiquer deux pôles d'une droite, alors que peut-être la notion mérite quelque chose de plus étendu).

Est-ce que la motivation des choix est vraiment importante? Ou est-ce le choix effectivement mis en action qui compte?
Le problème des motivations c'est que c'est extrêmement dur à analyser.

Est-ce qu'on veut vraiment parler de stimulation du ressenti? Si oui, alors les bougies, musiques d'ambiance, parfums de circonstances, habits portés, etc. participent à la synesthésie. Je ne vois pas comment cela peut s'intégrer au processus de prise de décision (fait en évaluant les deux niveaux de la synesthésie).

Il reste donc ce point important à élucider: est-ce qu'on parle d'un concept rationnel et analysable ou d'un concept plutôt du domaine du ressenti personnel et difficilement communicable?
Tel que je la conçois, la synesthésie a un aspect très mécanique et froid, qui peut par contre donner naissance à toutes sortes de ressentis (ce qui va dépendre de chaque individu). Je tente d'éviter la discussion du ressenti, parce que c'est beaucoup trop difficile et parce que je pense qu'il y a un aspect plus simple et analytique à dégager en premier lieu. (Ce qui n'invalide pas que dans les compte-rendus on parle de son ressenti! Je parle que de la tentative de définir la synesthésie.)
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Frédéric » 08 Avr 2009, 02:27

Yo Christoph !

Alors pour moi, convergent et divergent, c'est plus à visualiser comme un cône, qui se resserre du côté où le niveau utilitaire est très proche du niveau sympathique. Et qui s'élargit du côté où ces deux niveaux semblent prendre des libertés l'un par rapport à l'autre, comme si en divergent du rapport 1/1, on ouvrait le champ des possibles. Notamment, parce que en essayant de coller au niveau sympathique, la synesthésie se rapproche de la posture d'acteur, ce qui me semble plus restreint au niveau du champ de relation entre les deux niveaux, qu'avec des synesthésies divergentes.
Mais je n'ai pas encore une assurance très grande que ce que je dis n'est pas de la merde.

Autrement, pour la motivation et le ressenti, il y a quelques trucs que je dois préciser :
- ce n'est pas analysable, je suis entièrement d'accord avec toi. Mais je pense que ce sont les conséquences de la synesthésie et qu'en tant que tels, ils sont tout à fait invocables dans un rapport de partie : par exemple : "j'étais pas motivé et peu impliqué émotionnellement, voici pourquoi : analyse des niveaux synesthésiques et de leur relation".

Pour la suite, motivation et ressenti sont à mon avis indissociables quand on parle de synesthésie, c'est leur relation qui prouve qu'on est dans ce concept, du coup, la bougie et la musique d'ambiance n'y apportent rien, tant qu'ils ne sont pas liés aux choix des joueurs par rapport à la situation de la fiction (^^) du fait qu'on ne cherche pas à analyser ces phénomènes, mais simplement à les prendre pour base d'un constat.

Je ne sais pas si c'est ok pour toi ? (Et pour tous ceux que le sujet intéresse)
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Message par Christoph » 08 Avr 2009, 09:54

Tcho

Ça roule pour moi dans l'immédiat. Je me tarde de voir ce que ça peut donner par la suite!
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Précédent

Retour vers Parties

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron