ACL 14

Cette rubrique sert à parler de vos parties ! C'est la rubrique maîtresse, que ce soit pour chercher des principes fondamentaux du jeu de rôle, demander de l'aide sur un jeu, discuter de notre culture ou pour partager vos coups de cœur.
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

ACL 14

Message par Lionel (Nonène) » 01 Fév 2011, 17:00

Lors de l'ACL 14, il manquait des élèves. J'ai donc décidé de lancer une nouvelle partie de Adventure Party. Pour rappel, ils s'étaient fait tuer lors de la dernière partie. J'ai donc lancé le 2ème scénario "La Dette du Roi Norgal" en considérant que la première mission avait été réussite par d'autres personnages.

J'ai également décidé qu'un personnage mort précédemment ne peut être choisi qu'avec un pouvoir en moins (le joueur doit choisir lequel il sacrifie).

Pour rappel, les personnages sont sensé être de fidèles défenseurs du Roi Norgal et de son bon peuple. Les personnages dans ce scénario doivent trouver trois objets donc comprend 3 mini-quète. Ils décident de commencer par la deuxième qu'ils réussissent sans avoir un plan : ils ont eu de la chance au dé.

Ils veulent alors poursuivre avec la première qui demande à présent un peu de réflexion : il faut interpréter un texte pour trouver le lieu de la quète. Mes élèves ne l'entendent pas ainsi et décident d'aller dans le premier village venu pour se renseigner où ils doivent aller (ils se sont fait attaquer par des brigands à la fin du premier chapitre et ils pensent que tout le monde essaye de les devancer). A partir de là, c'est improvisation. Les villageois ne savent pas, évidemment et les élèves décident d'utiliser la force pour qu'ils parlent. Un villageois les envoie vers la vieille locale : ils se montrent encore une fois mal poli et la vieille menacée par l'épée se révèle être une sorcière qui les blessent pour se venger du mal qu'ils font au village. Ils massacrent la sorcière. Un villageois décide alors de mettre les joueurs sur une fausse piste pour qu'ils partent. Après avoir l'info, ils butent le villageois.

Une remarque, je m'assurais toujours que tous les joueurs étaient d'accord avec la tournure que prennait les événements.

Les personnages se retrouvent alors au milieu d'un marécage : ils se font attaquer par des revenants et il se trouve que 2 personnages se retrouvent en piteux état. Un personnage décide alors de partir en éclaireur pour chercher de l'aide.

Il se retrouve dans le domaine d'une magicienne (qui existe dans le premier scénario mais que mes élèves n'ont pas connu car ils sont mort avant). Il se montre hautain et macho. La magicienne lui démontre sa puissance petit à petit mais ça ne calme pas l'élève. Elle veut que le personnage avoue et regrète son crime contre le village. L'élève nie et se montre impertinent. Son personnage termine à poil au milieu du marais.

Les autres suivent le lendemain. Un se montre aussi désagréable que le premier et se retrouve à poil au milieu d'une forêt elfe (il jouait un nain).

Les deux élèves arrivent à survivre finalement mais perdent un pouvoir (c'est pour signifier le fait qu'ils ne sont pas morts et l'épuisement subit dans leur mésaventure)

Les deux derniers joueurs ont un tout autre discours. Ils font profil bas et proposent de réparer leurs torts : ils doivent protéger tous les innocents sinon ils meurent sur le champs (c'est l'arrangement trouvé avec la magicienne)

Les quatre personnages finissent par se retrouver. Fin

J'ai été très surpris de la liberté de ton que les élèves s'autorisent à l'égard de mon PNJ. Je dois également avouer que je n'arrive pas toujours à les suivre : ils ont un regard très différent de moi sur l'histoire et la narration.

Mais tout le monde s'amuse bien et ça facilite un certain dialogue entre moi et les élèves.
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16

Re: ACL 14

Message par Christoph » 07 Fév 2011, 16:03

Hello Lionel

Hmm, étrange comportement des élèves. Est-ce que tu as le droit de nous décrire un peu plus (tout en conservant leur anonymat) leur sexe, âge, milieu familial, origines culturelles, etc. ? Est-ce que certains de ces élèves affichent un style vestimentaire particulier, se revendiquent fans de certains groupes de musique (et si oui, lesquels) ? Les références culturelles de chaque joueur étant primordiales, ça peut jouer un rôle.

Est-ce qu'il y a le même genre de comportement méchant, gratuit et macho dans la campagne SF ?
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Re: ACL 14

Message par Chemeeze (Adrien) » 08 Fév 2011, 01:18

Je me souviens de mes tout débuts en jdr, j'avais alors 12 ans environ... Et les comportements de moi et des autres joueurs étaient tout aussi puérils. C'était Nous qui étions au centre. Les PNJs n'étaient qu'une sorte d'exutoire. Parfois on les écoutait, mais il fallait qu'ils soient drôles, ridicules, ou quelconques. Dès qu'on sentait un PNJ nous faire ombrage, ça tournait court. J'ai aussi souvenir d'un pote qui s'en donnait à coeur joie niveau sexe, ouais, à 12 - 13 ans.

Dans le carde de ces ACL, Lionel ne doit pas voir la partie sexe car après tout il est le professeur. Cependant, le côté "on est au centre de l'univers" présent dès son premier ACL, m'a fait sourire et me souvenir de cette lointaine époque.
Chemeeze (Adrien)
 
Message(s) : 388
Inscription : 26 Mars 2010, 17:32
Localisation : Lyon

Re: ACL 14

Message par Lionel (Nonène) » 08 Fév 2011, 09:54

Est-ce que leur comportement est véritablement étrange ? Je suis comme Adrien, je ne le pense pas. Souviens toi Christoph de notre dernière campagne de D&D, on était pas beaucoup plus vieux et on a massacré une ville parce qu'ils n'étaient pas d'accord avec nous.

C'est un groupe de garçon de 16-18 ans et je crois que ça suffit à expliquer beaucoup de choses. Pour des raisons évidentes de discrétion, je n'exposerai pas d'autres détails sur mes élèves sur un forum commun.

Est-ce qu'il y a le même genre de comportement méchant, gratuit et macho dans la campagne SF ?


Oui évidemment. Mais il faut dire que le dernier événement RP dans la campagne SF date un petit peu et les élèves se comportent avec plus de liberté avec moi en classe d'une manière générale. Ils ont tendance à plus se lâcher.

Dans le carde de ces ACL, Lionel ne doit pas voir la partie sexe car après tout il est le professeur.


Détrompe-toi. Sans être omniprésent, la réaction des élèves lorsque j'ai montré le dessin de la sorcière : Waouh, elle est b... jolie.
De plus, un des élève a tenté de la draguer et lorsqu'elle a envoyé un élève au milieu de nulle part, la réaction était : Je vais la retrouver et la "bip"

Ce genre de réaction ou de vocabulaire ne se retrouve pas que lors de l'ACL, dans d'autres cours également.

Lorsque les élèves passent les limites, je leur fais les gros yeux et je leur rappelle qu'ils sont à l'école mais je ne me montre jamais hostile. J'aimerais que les élèves soient à l'aise. Surtout que je reboudis sur ces éléments lorsque j'aborde certains sujets en cours, dont la sexualité fait partie.

Cependant, le côté "on est au centre de l'univers" présent dès son premier ACL, m'a fait sourire et me souvenir de cette lointaine époque.


Je ne peux que abonder dans ce sens.
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16

Re: ACL 14

Message par edophoenix » 08 Fév 2011, 10:04

Je ne suis pas surpris non plus.
Mais j'ai l'impression que des choses ont l'air de passer à travers ces sessions, ce qui me réjouit car c'est la première expérience de ce genre à laquelle "j'assiste" (enfin, façon de parler !).
Je me demande : est-ce que lorsque tu fais ces débriefings, cela te sert pour la suite des ateliers, cela t'aide t-il à faire le point par rapport aux objectifs que tu t'étais fixés ?
Comment ça se passe d'une session à l'autre pour préparer la suivante ?
"Le Paradis, c'est un roman devant un bon feu ! " - Théophile GAUTHIER.
"Toute notre dignité consiste donc en la pensée " - B. PASCAL, Pensées.
"Si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un?" - Lewis Caroll, Alice au pays des Merveilles.
"Vouloir nous Brûle, et Pouvoir nous Détruit" - H. de Balzac, La Peau de Chagrin.


La ludologie, c'est bon, mangez-en !
edophoenix
 
Message(s) : 759
Inscription : 01 Jan 2008, 22:31

Re: ACL 14

Message par Christoph » 08 Fév 2011, 11:57

Hello Lionel

Ok, je comprends le désir d'anonymat, bien que c'est dommage puisque ça limite la discussion qu'on peut avoir. Ce n'est pas parce que nous avons fait des trucs étranges quand nous étions ados (oh non) que ça m'empêche de qualifier d'étrange le comportement de tes étudiants. D'ailleurs, tu te rappelleras que le massacre de la ville est ce qui a sonné le glas de cette campagne. Je soupçonne que l'explication « ado boutonneux » n'est pas suffisante et qu'il y avait un malaise (cette campagne pue ! tensions entre certains membres !?)
Pour Édouard je précise que ça ne m'étonne pas, mais que je trouve ce comportement étrange. Les jeunes hommes sont étranges comme ça, non ?

J'avais une deuxième petite théorie derrière la tête, mais je pense que je peux la ranger au rayon « intéressante, mais négligeable », du moins pour cette partie. Voici néanmoins l'idée de base, qui me vient de chez Vincent Baker : Si on ne propose pas assez de germes d'idées, ce n'est pas le groupe qui va développer des idées chouettes, mais l'infâme soupe média-culturelle dans laquelle nous nageons tous qui va se manifester.
Or, et ça m'arrive aussi en tant que MJ, je soupçonnais que le début de cette aventure était léger en termes de couleur (ces fameux détails inutiles, mais qui inspirent), et on aurait vu la grosse soupe macho-dominatrice remonter.
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Re: ACL 14

Message par Lionel (Nonène) » 08 Fév 2011, 12:44

Christoph a écrit :Je soupçonne que l'explication « ado boutonneux » n'est pas suffisante et qu'il y avait un malaise (cette campagne pue ! tensions entre certains membres !?)
edophoenix a écrit :Je me demande : est-ce que lorsque tu fais ces débriefings, cela te sert pour la suite des ateliers, cela t'aide t-il à faire le point par rapport aux objectifs que tu t'étais fixés ?


Oui, ça m'est très utile, ils me servent de base de réflexion sur ma pratique. Vos commentaires m'aident également à avoir un regard différent également. C'est à chaque fois un bilan.

edophoenix a écrit :Comment ça se passe d'une session à l'autre pour préparer la suivante ?


C'est en grande partie de l'improvisation actuellement. J'ai en permanence des idées pour poursuivre sur les différents jeux ensuite, j'en mets une en application selon la présence des élèves ou l'intérêt des élèves.

J'ai bien conscience que mon ACL n'est pas toujours satisfaisant mais j'apprends beaucoup.

Christoph a écrit :Je soupçonne que l'explication « ado boutonneux » n'est pas suffisante et qu'il y avait un malaise (cette campagne pue ! tensions entre certains membres !?)


Evidemment, ça n'explique pas tout mais c'est un des éléments principaux malgré tout.
Encore une fois, il n'y a pas vraiment de malaise. Les élèves étaient satisfaits de la partie. Ca les a amusé apparemment. Je suis persuadé que si c'était à refaire il referait de la même manière.

J'avais une deuxième petite théorie derrière la tête, mais je pense que je peux la ranger au rayon « intéressante, mais négligeable », du moins pour cette partie. Voici néanmoins l'idée de base, qui me vient de chez Vincent Baker : Si on ne propose pas assez de germes d'idées, ce n'est pas le groupe qui va développer des idées chouettes, mais l'infâme soupe média-culturelle dans laquelle nous nageons tous qui va se manifester.
Or, et ça m'arrive aussi en tant que MJ, je soupçonnais que le début de cette aventure était léger en termes de couleur (ces fameux détails inutiles, mais qui inspirent), et on aurait vu la grosse soupe macho-dominatrice remonter.


Il y a aussi sans doute aussi de ça. Adventure Party n'est pas le meilleur jeu à ce titre.
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16

Re: ACL 14

Message par Christoph » 08 Fév 2011, 13:06

Quand je parlais de malaise, je parlais de la campagne D&D, pas de tes élèves, ça je n'en sais rien.
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Re: ACL 14

Message par Lionel (Nonène) » 08 Fév 2011, 13:44

Je ne veux pas dévier la discussion mais j'aimerais juste dire que la raison qui a motivé la fin de notre campagne D&D, ce n'était pas la cruauté ou la violence : c'était le ridicule de la situation. On était 6-7 (en comptant les PNJs) et on massacrait une ville qui nous attaque en masse. On avait même pas une égratignure. Personnellement, c'est ça qui m'avait frustré et que l'absurdité de la situation avait gâché la magie.
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16

Re: ACL 14

Message par edophoenix » 08 Fév 2011, 15:26

Tu devrais proposer ça à tes élèves, et ensuite une partie où ils ont plus de difficultés, et réfléchir avec eux sur ce qui est le plus amusant entre les deux. Je ne suis pas du tout sûr qu'ils préfèreraient la partie facile. Quand tout réussit à chaque fois, et qu'il n'y a aucune tension narrative, en général on s'ennuie, quel que soit l'âge. (enfin, remarque, je 'en suis pas sûr non plus, je réalise que ce n'est en fait, qu'un de mes a-prioris...)

En tout cas, dans cette partie-là, je trouve que les réactions sont à peu près conformes à la moyenne pour des joueurs débutants : on essaye de s'imposer, si ça rate, on essaye à nouveau pour être sûr que ça ne marche vraiment pas, et ensuite on essaye de trouver une autre solution, en général plus diplomatique.
Est-ce que certains de tes élèves ont fait des réflexions là-dessus ?
"Le Paradis, c'est un roman devant un bon feu ! " - Théophile GAUTHIER.
"Toute notre dignité consiste donc en la pensée " - B. PASCAL, Pensées.
"Si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un?" - Lewis Caroll, Alice au pays des Merveilles.
"Vouloir nous Brûle, et Pouvoir nous Détruit" - H. de Balzac, La Peau de Chagrin.


La ludologie, c'est bon, mangez-en !
edophoenix
 
Message(s) : 759
Inscription : 01 Jan 2008, 22:31

Re: ACL 14

Message par Lionel (Nonène) » 08 Fév 2011, 16:07

edophoenix a écrit :Est-ce que certains de tes élèves ont fait des réflexions là-dessus ?


Lionel (Nonène) a écrit :Les deux derniers joueurs ont un tout autre discours. Ils font profil bas et proposent de réparer leurs torts : ils doivent protéger tous les innocents sinon ils meurent sur le champs (c'est l'arrangement trouvé avec la magicienne)


Ca a été clairement un changement d'approche volontaire face aux échecs des deux camarades précédents.
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16


Retour vers Parties

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)

cron