[D&D] Back in the Dongeon

Cette rubrique sert à parler de vos parties ! C'est la rubrique maîtresse, que ce soit pour chercher des principes fondamentaux du jeu de rôle, demander de l'aide sur un jeu, discuter de notre culture ou pour partager vos coups de cœur.
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

[D&D] Back in the Dongeon

Message par Lionel (Nonène) » 08 Fév 2011, 12:03

Samedi dernier, à la Chaux-de-Fonds, j'ai fait un bain de jouvence. Lors d'une nuit du jeu, où aucun JdR n'était proposé, un jeune (17-18 ans) a proposé spontanément une partie de JdR (2 parties de JdR se sont organisées de cette manière, à un certain moment les joueurs représentaient 1/4 des personnes présentes. Et ensuite, on dit que le JdR est mort ? Que nenni). Je me suis annoncé avec grand plaisir et enthousiasme.

Je me suis donc retrouvé à une table de 6 joueurs (dont deux filles) + 1 MJ. J'étais le plus vieux d'un peu moins de 10 ans. Je connaissais quasiment tous les joueurs d'avoir fait un jeu de société à d'autres occasions. Je n'avais joué au JdR qu'avec un seul joueur des joueurs, des parties très intéressantes avec qui j'ai eu du plaisir à jouer : ma première partie de Nobilis et une partie mémorable de Zombie Cinema.

Le système est d&d 3.5. Ca me rappel pleins de souvenirs (même si je crois avoir joué qu'avec la 3ème édition). Le MJ avait préparé un certain nombre de personnages prétirés avec un portrait (certainement des images tirés d'internet) et un bg d'une ligne. Le fil rouge était que l'on était + ou - des marins. Il y avait du choix mais rien qui ne me plaisait. Le MJ s'est donc arrangé pour que je puisse avoir mon personnage Loyal Neutre. J'ai fait une druidesse "de la mer".

Après réflexion, je me suis rendu compte que mes persos de JdR touchent très souvent à la religion ou spiritualité. De plus, j'ai tendance à avoir des concepts "bizarres" à D&D :
- Un prêtre barbare
- Un prêtre demi-elfe, demi-nain eunuque qui pronne la tolérence raciale
- Et enfin, la druidesse qui développe un nouveau chamanisme basé sur la mer. Elle était dans la continuité.

Je suis un joueur qui aime beaucoup le RP et dès le départ, je prends ma place dans l'espace de jeu mais je fais attention de ne pas écraser les autres. Dès le départ, j'essaye de donner une direction à notre groupe : notre bateau a été endommagé à l'entrée d'un port parce que le phare fonctionnait mal. Le capitaine nous demande alors d'aller rapporter de l'or pour payer la réparation : il y aurait un trésor dans le phare. je rebondis sur une demande d'augmentation ou de promotion comme récompense d'un autre joueur pour piquer une crise : le capitaine est responsable de l'avarie par son incompétence. Il nous envoie au casse-pipe pour réparer son incompétence ? Il rêve. Je sens l'approbation des autres joueurs, donc je continue.
Finalement, on décide d'aller au phare mais pour notre propre compte et de laisser notre capitaine avec son bateau cassé : si on récupère assez d'argent, on s'achète notre propre bateau, sinon on peut aussi se faire engager sur un autre avec un meilleur capitaine.

Sur le chemin, je n'hésite pas à parler des ambitions de mon personnage pour ce phare : il ferait un super sanctuaire pour ma déesse Neptuna et un havre pour les marins. C'est tout ce qui m'intéresse. J'ai l'impression que les autres joueurs apprécient mon RP, m'aident et s'investissent pour approfondir mon personnage : une fille me propose des coiffures possibles à base de moule et d'huitres pour ma druidesse (qui est le seul qui n'a pas de portrait). Autre exemple : lors d'un des premiers combats (la première fois pour moi avec des plans cadriés), j'invente une phrase de guerre lorsque ma druidesse envoie des oursins avec sa fronde : "Que la fureur de Neptuna s'abatte DANS TA GUEULE !" Ca nous a beaucoup amusé. Par la suite, je n'arrivais jamais à me rappeler de la formule exacte et ce sont les autres joueurs qui la disaient à ma place.

Autre moment de RP, je suis allé dormir dans l'eau pour récupérer mes sorts. J'ai demandé à des dauphins d'assurer ma protection durant la nuit. J'ai fait plein de petits trucs un petit peu débiles avec des remarques, nullement désagréables , du MJ : "Ce n'est pas nécessaire" "Ca ne t'apportera pas de bonus." Ce n'était pas de l'hostilité du tout, je voyais ça comme de l'intérogation sur mes intentions : "Est-ce qu'il veut booster son perso ?" "Est-ce qu'il pense que les règles lui demandent d'aller se baigner pour récupérer ses sorts ?"

Je ne parle pas des autres personnages mais ils étaient pas effacés. Ils avaient plus ou moins de RP (c'est ce qui donne de la profondeur finalement aux personnages) mais ils étaient tous présents dans l'aventure avec leurs spécificités.

Finalement, nous avons récupéré le trésor après avoir buté un petit lézarre caméléon (on était level 3 donc trop faibles pour un vrai dragon). Nous avons alors décidé d'acheter un nouveau bateau pour nous et de se partager le reste. Je décide que mon personnage utilisera sa part pour emménager le phare (ça se fait avec l'approbation et les idées des autres) :
- une taverne pour marins au rez
- nos appartement personnels au 1er
- Le sanctuaire proprement dit au sommet du phare

(A savoir que nous avons enterré le collier maudit sous le phare et que nous avons ensuite bu une potion d'oubli pour que la cachette reste secrète à jamais. Mais je ne suis pas sensé en parler car je dois avoir oublié)

Quoi qu'il en soit, j'ai passé une excellente soirée et j'avais vraiment envie de poursuivre de continuer sur une campagne. Je me dis que mon personnage a sans doute participé à la bonne alchimie.
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16

Re: [D&D] Back in the Dongeon

Message par paragon » 08 Fév 2011, 17:26

C'était moi le MD. Pour , me présenter j'ai 16 ans et fait du JDR (D&D 3.5 et pathfinder JDR pour être précis) depuis 4 ans dont 1ans en temps que MD à temps partiel.

Il va de soit qu'il aurait en effet été bien agréable de continuer sur une campagne. C'est assez frustrant quand on joue des One-Shot dans les soirée et les convention et qu'on doit arrêter la vie de notre perso au moment ou on commençait à bien l'imaginer.

Pour le niveau de RP j'ai été globalement satisfait, chaque PJ avait réussi à développer une personnalité intéressante en cour de partie, une pirate acrobate, un barde courageux (au sens bardique du terme), un barbare barbare, une roublarde avare, un médecin herboriste qui passait sa vie à chercher des remèdes (donc l'île sur laquelle ils étaient s'est mise à en regorger) et bien sûr la druidesse de la mer. Pour l'ambiance il a fallut composer avec celle qui régnait autour de nous. Inutile de vouloir faire une ambiance monstrueusement sérieuse quand tout le monde riait dans la salle à coté. C'est un des truc qui m'a pour ainsi dire le plus déstabilisé et auquel il a fallut que je m'adapte mais au final on a bien rigolé.

J'ai énormément apprécié les projets de mes joueurs pour le phare et j'ai aussi à ce moment eu bigrement envie de poursuivre sur une campagne.

Ce que j'ai particulièrement apprécié c'est le fait que les joueurs parvenaient à collaborer extrêmement bien. Pour ma pomme j'ai connus une plus ou moins mauvaise expérience avec un joueur de notre groupe, un demi-elfe qui recherchait dur comme fer l'extermination de la race elfique et qui avait mal compris que nous ne cautionnions pas son projet.

@ Lionel: Si tu veux je pourrais poursuivre sur une courte campagne durant une ou deux séances de la table de Stammtisch JdR chez toi, surtout que j'ai crû lire sur le Forum de Swiss made JDR que vous manquiez de scénario. Puisque j'ai plus de temps je pourrai faire un truc plus RP/enquête, avec une guilde de marchands, une guilde de pirates et tout ce qu'il faut autour.
paragon
 
Message(s) : 96
Inscription : 08 Fév 2011, 16:59
Localisation : La Chaux-de-Fonds, Suisse

Re: [D&D] Back in the Dongeon

Message par Christoph » 09 Fév 2011, 01:17

Hello Paragon, sois le bienvenu sur ce forum !

Si jamais, je suis le modérateur du site et je m'appelle Christoph. Tu peux me contacter en privé ou via la rubrique Méta pour toute question concernant la manière d'ouvrir de nouveaux fils (et à quel sujet, si ce n'est pas clair pour toi). Est-ce que tu es d'accord de nous révéler ton prénom ? C'est une pratique sympa, mais pas du tout obligatoire.

Retour au rapport ! Ça me rappelle certaines bonnes parties de D&D, à l'époque ! Quelques questions pour bien situer votre partie : Comment est-ce que l'XP était gérée ? Quelle complexité pour les combats ? Je vois qu'il y avait les grilles, vous jouiez donc avec les attaques d'opportunité ? Quelle proportion de la partie était dévolue aux combats ? Est-ce que le MJ jouait les adversaires durement (c'est-à-dire sans être gentil pour laisser gagner les PJ facilement, mais sans tricher non plus) ?
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Re: [D&D] Back in the Dongeon

Message par Lionel (Nonène) » 09 Fév 2011, 01:42

Christoph a écrit : Comment est-ce que l'XP était gérée ?


C'était un one shot donc il n'y avait pas d'XP.

Christoph a écrit :Quelle complexité pour les combats ?
Je vois qu'il y avait les grilles, vous jouiez donc avec les attaques d'opportunité ?


Du côté joueur, rien de compliqué :
- combat : jet d'attaque + jet de dégat (si attaque réussie)
- sorts : même pas besoin de faire de jet (je crois que le MJ faisait un jet de sauvegarde par les ennemis derrière son écran, il confirmera peut-être)

Oui il y avait des attaques d'opportunité.

Quelle proportion de la partie était dévolue aux combats ?


Je dirais qu'il y avait entre 50-60 % du temps dévolu au combat.

Est-ce que le MJ jouait les adversaires durement (c'est-à-dire sans être gentil pour laisser gagner les PJ facilement, mais sans tricher non plus) ?


Il pourra mieux répondre que moi, mais je vais donner mon impression de joueur : je n'ai pas eu l'impression d'être véritablement en danger. Selon ma vision, je ne crois pas que c'était parce que le MJ était gentil et adaptait les règles mais juste que les combats étaient déséquilibrés en la faveur des PJ. Je pense que ça à enlevé une partie de la tension du danger du combat mais ça a également sans doute donné un moins grand focus sur les combats pour laisser la place au RP.
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16


Retour vers Parties

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron