[D&D] assassinat et prise de tête à Orc'idée

Cette rubrique sert à parler de vos parties ! C'est la rubrique maîtresse, que ce soit pour chercher des principes fondamentaux du jeu de rôle, demander de l'aide sur un jeu, discuter de notre culture ou pour partager vos coups de cœur.
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

[D&D] assassinat et prise de tête à Orc'idée

Message par paragon » 06 Avr 2011, 15:50

C'était le 2 avril, j'avais pris mes affaires de JDR pour partir à la conquête de Lausanne, de l'EPFL et d'Orc'idée. L'après-midi était ensoleillé et tout se présentait pour le mieux. Je suis arrivé vers 14 heures soit deux heures avant de commencer à jouer. J'en ai profité de faire le tour de la convention avant de passer au choses sérieuses.
Une fois l'heure arrivée je me suis dirigé vers la terrasse où devaient me retrouver mes joueurs. Nous avions été dirigés en effet vers une des tables de l'extérieur ce qui ne gâchait rien car il faisait grand beau. La partie commence comme toutes les autres parties en convention: la distribution des prétirés. Le groupe était donc constitué d'un tueur sanguinaire, d'un assassins spécialisé en déguisement et clown dans le civil, d'une snipeuse, d'un maître espion et d'un prêtre mortel. Le tueur sanguinaire, le snipeur et le prêtre mortel étant des classes issues du futur codex assassin et que j'ai profité de tester.

Les assassins, qui se connaissaient de longue date pour avoir réalisés plusieurs contrats ensembles, arrivaient sans le sou dans une grande ville (ici j'avais choisi Eauprofonde). Ne pouvant presque rien se payer il se sont retrouvé dans une des taverne les plus miteuses de la ville, à boire une bière qui tenait plus du vinaigre. L'un d'eux a tenté de parler au tavernier, un homme peu avenant dont l'essentiel du visage était déchiqueté par une énorme cicatrice. Discutant de choses et d'autres ils sont venus sur le sujets de ce qui amenait le groupe à Eauprofonde.
-Le travail
-Vous recherchez du boulot? Quoi comme genre?
-Du boulot!
-Si vous êtes prêts j'ai besoins de quelqu'un pour nettoyer les chambres!
Et là le joueur a accepté (un peu par provocation mais faut dire que j'avais tendus la perche) et s'est donc retrouvé à laver des chambres remplies de cafards, de mites et de punaises. La seule chambre qui rompait avec cette monotonie d'insalubrité était la dernière. À l'intérieur se trouvait une sorte d'huile puante qui tachait certain murs et dont l'odeur insoutenable faisait fuir les insectes, s'y trouvait aussi une étrange bague marqué d'une fleur séchée et de runes mystiques. Le nettoyeur (qui entre nous était le tueur sanguinaire) fît appel au prêtre mortel pour tenter de découvrir ce que pouvait bien signifier tout ceci. La seule choses que ce dernier savait: que cela venait d'une étrange secte croyant que la non-vie était le but de l'existence, et rien de plus.
Pendant ce temps le reste du groupe avait pris contact avec un étrange petit vieux encapuchonné qui leur proposait un contrat; tuer un vieux banquier qui tardait à mourir. Il proposait 15'000 pièces d'or d'acompte payable immédiatement (heureusement que les autres clients de la taverne étaient trop saoul pour être intéressés) et plus de 45'000 autres pièces après la fin de la mission. Les informations détaillées parviendraient plus tard dans une "boîte au lettre", à savoir dans le socle d'une vieille statue sur une place plus ou moins déserte.
Ni une ni deux, le contrat fût accepté et les 15'000 PO empochées et le groupe changea de quartier pour commencer de profiter des pièces d'ors dans une auberge moins miteuse avant de se mettre au travail.

Les moments les plus drôles de l'aventure furent ceux où le groupe se déplaçait en ville, en effet les joueurs étaient des paranoïaques, ils se séparaient durant tout leurs déplacements et faisaient à chaque fois des test de détection pour voir s'ils n'étaient pas suivis. La seule choses qu'ils parvinrent à détecter fût un chat noir, ce dernier suivant le tueur sanguinaire, et ce durant toute la partie car il ratait à chaque fois son test de détection et ne voyait rien d'autre.

Une fois en possession des renseignements détaillés sur leur cible les assassins prirent bien leurs temps de l'observer, cela durant trois jours. Le banquier sortait peu ce qui ne leurs a pas facilité la tâche. Ils apprirent qu'il avait un fils qui allait bientôt être grand-père tant le banquier était vieux. Que leur cible avait un conseiller financier qui était très proche, conseiller que le prêtre a d'ailleurs rendu malade dans l'espoir de contaminer le banquier (peine perdu, une fois malade le conseillé financier est resté chez lui). Enfin le banquier avait encore dans on entourage sa milice privée et un artiste auquel il servait de mécène.
Les assassins rendirent donc une petite visite à l'artiste, qui avait des goût vraiment macabre. Ses œuvres étaient faîtes de tas d'os qu'il assemblait pour obtenir des résultat plus ou moins fous, du simple tas d'os au squelette improbable. Ils n'apprirent pas grand choses, si ce n'est qu'un homme entra dans la boutique, un homme qui avait au doigt une bague similaire à celle trouvée dans la chambre, une bague avec une fleur fanée. Ils le suivirent, et le virent réarranger ce squelette afin de lui rendre forme humaine. Ne comprenant pas ce rituel ils changèrent la position du squelette après l'avoir plus ou moins mis en morceau l'autre tenta de remettre le squelette en place et les PJ finirent par le brûler afin d'effacer toutes traces.
Durant les trois jours passé à observer le banquier les Joueur se renseignèrent aussi sur la secte qui croisait un peu trop leur chemin à leur goût. Ils découvrirent que cette secte sévissait à Eauprofonde depuis un moment déjà. Mais bien sûr ils ont choisis de se focaliser sur leur cible.

L'assassinat fût parfaitement éconduis. Les assassins avaient pris avec eux des bombes contenant un somnifère volatile qui endormis les gardes de la brigade privée sans un accroc. Le vieux dans son lit s'était levé et demandait ce qu'il se passait, le prêtre mortel entra gentiment, et l'acheva d'un sort mortel sans faire couler une goutte de sang. Pendant ce temps le tueur sanguinaire mettait à sac la chambre du fil pour faire croire que c'était lui qui était visé. Enfin en sortant ils n'oublièrent pas d'emporter la valise contenant les documents confidentiels du banquier.
Un peu plus tard en faisant le point il découvrirent une choses inquiétante. Ils étaient sûr que c'était le fil du banquier qui voulait assassiner son père. Mais en comparant les écritures sur les documents ils se rendirent compte que l'écriture du commanditaire ressemblait plus à celle du père que celle du fils.

Enfin ils retournèrent à la boîte au lettre. S'y trouvait une lettre les informant que la prime leur serait versé s'ils venait sur le troisième pont du fleuve depuis la mer. Ils y allèrent donc et furent introduits dans une crypte situé sous la rivière et où devaient se tenir les réunions de la secte à la fleure fanée, comme pouvaient en témoigner un immense motif au mur.
Assis sur un petit coffre où se trouvait de toute évidence l'or le petit vieux ayant donné le contrat au groupe au début de l'aventure attendait.
-Entrez, nous allons vous donnez votre récompense! dit ils alors que les autre personnes présente sortaient des lames pour mettre à mort le groupe.
-Vous allez connaître la vie éternelle!
Et pendant que le petit vieux restait placide sur son coffre et subissait blessure sur blessure apparemment sans broncher les autres se rapprochaient dangereusement, en encerclant le groupe. Ils essayaient de tuer le vieux assis sur son coffre en imaginant que c'était lui qui donnait de l'énergie au autre transformée en morts-vivants. Mais les blessures qu'il subissait ne semblaient pas gêner le vieux qui restait assis.
Ce fût un moment de panique car les autre MV étaient maintenant à portée, mais enfin ce fût le prêtre mortel qui trouva la solution: il poussa le vieux de son coffre, rompant du même coup le lien avec un artefact qui se trouvait dedans. Et c'est ainsi que les Morts-vivants furent vaincus.
Le coffre contenait les pièces d'or promise et une dague maudite appartenant à la secte et qui servait à crée des zombies. Le vieux était bien le banquier qui avait commandité son propre assassinat afin de se transformer plus vite en mort-vivant.

Et cela ce termina ainsi, les assassin riches se mirent à l'ombre en attendant que la police, qui avait découvert la secte et l'assassinat du banquier se calme et les oublie.

La partie rencontra un franc succès, en tout cas les joueurs avaient l'air content. Le seul point négatif était qu'à la nuit tombée nous avons dût jouer à la lumière de nos téléphones portables, la terrasses n'étant pas éclairée.
paragon
 
Message(s) : 96
Inscription : 08 Fév 2011, 16:59
Localisation : La Chaux-de-Fonds, Suisse

Re: [D&D] assassinat et prise de tête à Orc'idée

Message par Christoph » 07 Avr 2011, 13:32

Salut !

Joli rapport de partie ! On n'a pas souvent des rapports sur D&D, ça me fait toujours plaisir d'en lire. Est-ce qu'il y a un sujet particulier dont tu voudrais traiter ? Ce n'est pas nécessaire, tu as tout à fait le droit de juste partager un bon moment de jeu de rôle, et ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de discussion que ce n'est pas un fil intéressant.
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Re: [D&D] assassinat et prise de tête à Orc'idée

Message par paragon » 07 Avr 2011, 19:36

C'était juste une partie qui m'a beaucoup plu, et qui contenait deux ou trois anecdotes drôles qui à mon goût justifie de la partager tel quel.
paragon
 
Message(s) : 96
Inscription : 08 Fév 2011, 16:59
Localisation : La Chaux-de-Fonds, Suisse


Retour vers Parties

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron