A quoi cela sert les rapports de partie?

Toutes vos questions et discussions sur les règles et l'utilisation du forum sont les bienvenues ici.
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

Message par Romaric Briand » 01 Nov 2006, 23:49

Non mais des fois!!! je passe presque plus de temps sur le forum que sur mon agregation de philosophie =D c'est que j'en ai du temps à rattraper par rapport à tout ce qui s'est dit ici... mais bon j'avance tranquillos...

Par contre il ya un truc que je ne comprend pas très bien... :roll: ce sont les rapports de partie. Je vois pas très bien ce qu'il faut dire, je ne comprend pas les consignes de l'exercice (disont le ainsi)...
Du coup j'en lis pas et je suis sur qu'Artanis me taperait sur les doigts s'il le savait (oups maintenant il va le savoir :oops: ) en plus je dois louper des tas d'trucs sur le développement des jeux... bon je file lire des rapports de partie pour comprendre ^^
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par Christoph » 02 Nov 2006, 18:01

Allez Sens, un effort pour rester dans le sujet! Ceci n'ayant rien à voir avec un message de présentation ou de bienvenue, j'en fais un nouveau sujet!

La question est en soi extrêment importante et je n'ai en vérité jamais clairement expliqué pourquoi j'avais ouvert cette rubrique.

Remarque qu'il t'aurait suffit d'en lire un pour voir comment cela se fait. Mais voilà le pourquoi.



De l'utilité des rapports de partie

Le rapport de partie (et non seulement de fiction créé pendant la partie) est un des nombrezx trucs que j'ai importé de la Forge.

Le but est en soi assez simple, mais extrêmement fondamental, à mes yeux.

La Forge est connue pour ses théories plus que tout autre site. Clairement, même si on ne partage pas les idées, c'est du solide et, on l'oublie facilement, ceci provient du fait que tout ce qui fait réellement référence sur ce site (il y a aussi beaucoup de bruit, mais je parle là de ce qui dure) est tiré de l'observation.

Maintenant, il faut tempérer. Quand je parle d'observation, je m'emporte, car de vraies documentations impersonnelles (enregistrements vidéos ou du moins audio) restent encore minoritaires. La plupart de ces observations sont en fait les rapports que font des joueurs de leurs parties, et on leur fait confiance qu'ils sont de bonne foi.

L'observation est importante parce qu'elle nous permet d'identifier des choses que nous avons effectivement appréciées ou détestées. Ca se base sur du concret.
Par opposition, notamment, cela ne se base pas sur de vagues impressions ou préjugés, et pas non plus sur l'histoire du JdR ("j'ai mis un système de combat parce que sinon ce ne serait pas un JdR!").

De ce fait, les partisans du rapport de partie considèrent que c'est la base de toute théorie et développement de jeu!


Exemple personnel

J'ai commencé à jouer à D&D. Okay.
En fait, j'ai vite vu que je n'aimais pas particulièrement tout le côté combat tactique et croustillant (en fait je bluff, je maîtrise en ce moment une petite campagne de D&D, mais c'est un autre sujet).

Silver s'est ensuite lancé dans la maîtrise de l'Appel de Cthulhu. Changement de style important! C'était maintenant de l'exploration de personnage en milieu très hostile pour sa santé mentale! On était aussi sensé faire des enquêtes, mais comme Silver n'a jamais été un tyran, on faisait souvent n'importe quoi, son scénar partait en sucette, mais on délirait bien :)

Tout ça, sur une durée de... 6 ans?

Je découvre la Forge, il y a deux ans, ses rapports de partie, ses jeux bizarres, etc.
Tiens et si on jouait dans l'univers de Lovecraft avec les règles de The Pool? Silver était d'accord de tenter, les autres joueurs aussi. C'était il y a un peu plus d'un an je crois.

Le méga-déclic! Malgré le fait que Silver n'utilisait plus de scénar, nous arrivions à imprimer une vraisemblance plus forte dans nos scénarios et les enquêtes sont redevenues plus fortes!
Là j'ai fait un de mes premiers rapports de partie sur la Forge, centré autour du thème de l'enquête improvisée.

J'ai réfléchi à comment renforcer d'avantage ce thème en le liant toujours à cette histoire de déchéance du personnage, car j'étais désormais convaincu que le système employé pouvait grandement contribuer à l'expérience ludique.

De fil en aiguille, cela a donné Aux frontières de R'lyeh... Un vrai jeu tout à fait jouable, qui a certes perdu au niveau de la folie lovecraftienne, mais alors qui permet de faire de l'enquête sans MJ, sans scénario.
Et, sans vouloir paraître prétentieux, je pense que la plupart d'entre vous ont fait de grands yeux quand ils ont lu le jeu. Mais demandez à Harald si vous pensez que je suis trop partial ;)


Voilà, cet exemple pourrait très bien en soi constituer un rapport de partie (dans le sens où j'ai observé et réutilisé des événements dans mes parties), mais je l'utilise là aussi plus précisément pour illustrer l'effet bénéfique des rapports de partie dans ma démarche.
En 6 ans nous avons essayé deux jeux. Je découvre la Forge, sous-tendue par les rapports de partie, et en moins de deux ans je découvre plusieurs jeux et j'en écris un qui rencontre du succès (tout relatif, comprenons-nous) :)


Et en partageant les rapports de partie, cela permet d'inspirer d'autres auteurs de manière bien plus efficace, à mon avis, que de raconter la fiction brute qui est ressortie d'une partie ou de divaguer sur des questions d'ambiance sans contexte précis.


Je réponds volontiers à des questions!
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Romaric Briand » 02 Nov 2006, 18:58

Si je me suis permis de poster cette rubrique c'est justement parce que malgré mes lectures de rapports de parties je ne comprenais toujours pas :( et d'ailleurs je ne comprends toujours pas :pleurs:
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par Christoph » 03 Nov 2006, 12:46

J'ai mal compris ton allusion alors, désolé :)

L'utilité première n'est en fait pas tant pour l'auteur du rapport (en effet, tout ce que j'ai écrit plus haut, j'aurais pu le faire seul dans mon coin avec un cahier de notes classiques). C'est vraiment la transmission d'une expérience ludique, allant des actions et paroles des joueurs (qui a dit quoi quand, pourquoi, dans quel état d'exhubération, etc) aux conséquences sur la fiction.

Un des points utiles est de montrer aussi comment un jeu se joue, grosso modo. L'avantage par rapport à une critique standard comme on peut en lire un peu partout, c'est que là ça passe directement par un exemple de jeu, ce qui manque souvent à mon avis (combien de rôlistes ne font que lire les livres et d'en parler, alors qu'ils n'y ont jamais joué?)


Si tu ne vois toujours pas, c'est pas grave. Ca viendra avec le temps, ou alors peut-être que c'est juste pas ton truc, c'est tout à fait possible aussi :)
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Romaric Briand » 01 Déc 2006, 21:57

Si si!!!
ca y est j'ai pigé! ^^
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo


Retour vers Méta: à propos du forum

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron