[Mort][Mini-campagne] Ombre de Marbre

La lutte contre Sens a commencé! Rejoins la Résistance!
Blog | Site | Podcast

[Mort][Mini-campagne] Ombre de Marbre

Message par Chemeeze (Adrien) » 08 Nov 2011, 22:01

La monstrueuse et mortelle machine est en marche...

Récapitulatif du comment on en est arrivé là :

Turnia, une Bugs de l'équipe Esprit Delta a rencontré lors des évennements d'Aquacity un quadrilla nommé Parthénogénèse. Ca a été presque un coup de foudre. Cela à aussi été le début des doutes des Bugs vis à vis de la position réelle des quadrilla dans la guerre qu'ils mènent.

Départ sur la Lune. Des évennements HRP me poussent à maintenir la joueuse de Turnia hors de la chronique pour un temps. On décide donc ensemble que Turnia est retournée sur Terre pour rejoindre Parthénogénèse.

La suite ci-dessous est composée des quelques mails RP que nous avons échangé suite à cela :

Tu as embarqué dans une fusée plutôt clandestine en partance pour la terre après avoir laissé un mot d'au revoir à tes compagnons Bugs. Tu savais que Miya comprendrait. Après tout, n'avait-elle pas elle aussi suivit un temps sa propre voie sur Terre ?

Le voyage fut inconfortable et pénible, long et solitaire. Tu eus un temps fou pour penser, pour réfléchir. La Terre, la Résistance, la Lune, Solipsis disparue, Maria aussi, Gladius Sword mort, le sacrifice des Quadrillas ... Le cuisant échec contre Myphos Quadria... Et bien sur Parthénogénèse ... Cela faisait déjà 3 mois que tu étais partie sur le la Lune. Tu espérais le retrouver, d'abord, et voir comment se passerai la suite ...

A ton arrivée sur Terre, tu es perdue, sans repères. Sydney est en reconstruction. Agitée. Ça bouge dans tous les sens. Et tu n'y connais personne... Après deux jours a errer au hasard entre ombre-monde et réalité, à la recherche d'un visage familier, un nom te reviens à l'esprit : Saphyr. Le contact que vous deviez rencontrer à Sydney lors de votre seconde affectation d'importance... Ozymandias... Tu ne pensais plus à lui depuis fort longtemps...

Retrouver Saphyr fut difficile, mais ce fut la première étape de tes recherches. Elle put te mettre en contact avec Ganymède qui depuis Aqua-city centralisait temporairement la transition politique sur Terre. Ce n'est que 3 mois après ton arrivée sur Terre que tu retrouvais enfin un visage connu ! Ganymède, cet homme au visage buriné mais toujours souriant, Général de la résistance, mais surtout second et meilleur amis de Gladius. Son sourire était toujours là, mais une tristesse certaine le teintait.

Le revoir dans le bureau à Aqua-city, là où Gladius avait trouvée la mort ... Tu avais beau fuir la Lune et sa tristesse profonde, tu ne pouvais échapper à son emprise.

Celui-ci te promis de t'aider sans certitude : Parthénogénèse avait disparu le lendemain de son départ. Parti "Guérir le monde" avait-il dit. Ganymède te proposa aussi de reprendre du service le temps qu'il puisse trouver des infos. La Terre avait beau avoir été abandonnée par le pouvoir central de Mars, la plupart des forces omicrons étaient encore présentes sur place et leur influence restait considérable. Quelques tyrans émergeaient ça et là vu l'abscence de pouvoir centralisé. Les troupes résistantes faisaient leur possible pour assurer un rôle de police mondiale qui ne prendrait que le parti de la Justice de la Liberté et de la Démocratie.


Réponse de la joueuse :

Evidemment que bien sûr j'accepte de reprendre du service pour aider Ganymède... Je suis pas revenue juste pour retrouver mon copain quadrilla, le concept c'est aussi d'aider la Terre à se remettre debout...
Et c'est vrai que dans l'euphorie de la "victoire" et l'effarement qui a suivi, je suis pas bien fière de notre attitude, à nous autres bugs, à se barrer comme ça sans se préoccuper de la reconstruction. Donc, je suis à la disposition de quiconque pourra me donner des trucs à faire (même des trucs chiants ou impossibles qui nécessitent de faire des actions héroïques)(la destruction de certaines casernes Omicron peut être envisagée par exemple, pour peu que ce soit cohérent avec la politique de la Résistance...)

En parallèle, je laisse dans l'ombre-monde, au cours de mes entraînements (je n'arrête pas de m'entraîner à maîtriser les ombre-pouvoirs), des indices un peu sibyllins de mon retour sur Terre (l'idée étant que Parthéno me remarque s'il passe par là, de préférence en étant le seul à comprendre ce que ça veut dire. Je peux par exemple taguer des phrases qu'on se serai dites sur des murs un-peu-discrets-ùmais-pas trop, en taguer d'autres un peu énigmatiques au pochoir sur les trottoirs, ce genre de choses)

Et je vais essayer de rédiger un rapport le plus précis possible sur la situation sur la Lune, à faire lire à Ganymède s'il le souhaite. C'est pas parce qu'on n'y peut rien qu'on ne doit pas se tenir au courant de ce qu'il se passe là-bas...


Mail suivant :

Un mois après être revenue sur Terre, vous vous retrouvez enfin. Lui est heureux de te revoir. Il te raconte tout ce qu'il a fait, les graines qu'il a éparpillées, les champs qu'il a labourés, comment la nature reprend place dans ce qui avant était le désert. Et il t'avoue avoir un grand secret, qu'il espère bientôt achever pour te le présenter. En attendant, il te propose de te faire visiter des merveilles de la nature qu'il a découvert.

Sa réponse suivante est un courier envoyé à son ancienne équipe sur Séléné (elle est accompagnée de plein de jolies photos de paysages trouvées sur le net) :

Mes chers Bugs,
Je ne sais ni quand ni comment cette lettre vous parviendra. Je préfère l'écrire, on se reverra. Je le sais.
J'ai enfin réussi à retrouver Parthénos. Ca n'a pas été facile, mais... Voilà trois semaines que nous parcourons la Surface. J'ai du mal à croire que l'étude de la biologie marine m'ait pris tant de temps. Il y a tant de choses à découvrir au-dessus du niveau de la mer... Je ne sais pas si je suis plus émerveillée par la diversité des plantes et des animaux, les couleurs, les espaces infinis et tous uniques... ou si je suis désespérée par le travail encore à faire pour classifier, comprendre et protéger ces merveilles.
Pour l'instant, je me contente d'admirer. Et de noter, beaucoup. J'ai le sentiment que l'avenir du monde dépend de notre capacité à apprendre, comprendre le plus de choses possibles.

Et le temps nous est compté... Le monde de la surface est infiniment plus grand que le monde sous-marin, et il y a aussi la Lune, bien sûr (pourrez-vous me pardonner d'être partie ?), et l'ombre-monde... Et peut-être encore bien d'autres mondes, Mars, sans doute, ailleurs ? Parthénos se moque de mon obsession de tout noter, mais il m'aide quand même. Entre deux de ses réflexions profondes dont je n'arrive pas à le tirer. Il me répète qu'il a un grand projet, qu'il ne peut pas m'en parler, que c'est important. Je n'arrive pas à lui tirer les vers du nez. Je suppose qu'il attend d'être sûr que ce qu'il complote va marcher.

J'ai hâte de vous retrouver. Hâte aussi de reprendre la lutte. J'ai pu aider un peu Ganymède sur des petites choses, mais pour l'instant, ici, c'est un peu le bazar. Je crois que la Résistance a du mal à se réorganiser. La route est encore longue. Mais nous avons la force de triompher. Je veux croire en un monde libre - en des mondes libres.

J'espère vous revoir bientôt.
Turnia


Mon mail suivant lance le scénario :

[J-20] Après deux semaines de voyages fous, Parthénogénèse part quelques jours. Travailler à son projet personnel. C'est tout ce que tu tires de lui. Ca, et un sourire énigmatique. Ce n'était pas la première fois. Tu savais que ce ne serait pas la dernière.

[J-17] Mais... Cette fois-ci, son retour t'interloqua. Il semblait avoir la tête dans les nuages, mais en même temps son amour pour toi semblait décuplé.

Une semaine passa telle un tourbillon frénétique autour de vous.

[J-10] Il partit à nouveau.

[J-9] Il revint.

[J-6] Il repartit.

[J-4] Il tarda a revenir.

[J-3] Aux yeux des quelques autres Bugs et résistants que tu cotoyais de temps en temps, un problème semblait apparaitre. Galatée, une Bugs avec qui tu t'étais bien liée vint un jour te voir. Elle venait te poser des questions qu'elle, mais aussi Haagenis, Lina et Marius se posaient.
"On s'inquiète beaucoup pour toi Turnia, tu sembles vivre un idylle amoureux, mais on a l'impression que cette relation vous détruit tous deux. Tu ne peux pas ignorer les gens. Le monde n'est pas que la beauté froide de la Nature."

La discussion dura. Et cela te fera sans doute remettre en cause tes certitudes (le degré est laissé a ton appréciation).

A ce stade, Parthénogénèse avait beaucoup changé. Cela avait eu lieu progressivement. Mais ... cela avait eu lieu...

[J-2] Avant-hier, il est parti.

[J] Et ce matin, Galatée est venue frapper chez toi.

Lorsque tu ouvris, tu découvris ton amie en piteux état. Son esprit semblait à la dérive. Paniquée et gravement blessée :
"Il ... on ... le suivre... Pour savoir... On avait peur pour toi... Tous tués ! Tous ! Ou pire, je ne sais pas.... J'ai, je me ... suis cachée... J'ai eu peur... Comme jamais... Je suis désolée... désolée, dit-elle en s'effondrant au sol".


S'ensuit un message d'urgence envoyé aux autres bugs :
Biip- Biip - Biip -

Besoin de vous sur Terre - Parthenos devenu fou - a attaqué et peut-être tué Bugs terriens - Ne peux pas faire face seule - help - Vous attends à Aquacity - venez vite - Turnia

Biip - Biip - Biip - Biip - Biip - Biiiiiiiiiip


Puis je décide d'informer un peu plus les joueurs. Histoire qu'ils aient pas trop l'impression d'être hors du truc.

Teaser de l'épreuve "Ombre de Marbre"

En voix off, accompagné de http://grooveshark.com/#/s/Standing+Still/31g61C?src=5 :


Il y deux mois et demi environ, Turnia, une Bugs de l’équipe “Esprit Delta” a quitté la Lune pour revenir sur Terre. Celle-ci jugeait que sa vie passait avant son devoir de Bugs. Sa déchirure fut forte. Elle laissa ses camarades de combat, qui étaient devenus plus que des amis, des confidents, des frères et soeurs, pour un amour impossible. Amour pour un Quadrilla de Rebirth nommé Parthénogénèse.

Rencontré peu avant l’assaut d’Aqua-city, celui-ci fit naître le trouble dans l’esprit de l’équipe de Bugs, mais bien plus dans celui de Turnia.
Vaincre la crainte du regard social sur son choix fut difficile. Mais si elle, incarnation de la Liberté et du Libre arbitre, ne pouvait le faire, alors le monde ne valait pas la peine d’être vécu.

Son retour sur Terre fut difficile. Là bas, la situation avait beaucoup changé, la résistance établissait le socle d’un futur meilleur en luttant au jour le jour contre les vestiges fumants de la domination omicron : bureaucratie impitoyable, forces armées aux motivations nébuleuses et réflexes citoyens au plus bas. Et surtout, Parthénogénèse avait disparu subitement dans les jours suivant la Renaissance.

Les premier jours, elle réintégra Aqua-city et une équipe Bugs. Dès que l’occasion se présentait, elle errait, au petit bonheur la chance, semant et recherchant des indices sur son Amant évaporé. Il lui fallut deux semaines de combat intérieur fort, pour garder foi en son objectif.

Quand un matin, que rien ne différenciait des précédents ; un matin, où le goût amer du désespoir qui s’installe calmement envahissait l’air ambiant, la porte s’ouvrit. Non sur un Ganymède au sourire pincé qui ne le quittait plus depuis la mort de Gladius, mais sur un homme tout ce qu’il y a de plus banal. Un fin sourire naquit sur les deux visages face à face. Deux mains timides tendues se rencontrèrent. Et un voyage débuta.

Le monde avait changé, la vie reprenait ses droits, la beauté fleurissait partout, et le Quadrilla la cultivait, la recherchait et s’en nourrissait. Et à présent, ils étaient deux à en profiter. Deux voyageurs de l’innocence à travers un monde qui cicatrisait des blessures vieillies et profondes. Les mots n’étaient plus utiles.

Mais cela ne dura qu’un temps. Parthénogénèse avoua avoir un secret. Un secret magnifique. Un secret qu’il dévoilerait que lors de son achèvement. Un secret qui le contraindrait à s’absenter souvent.

Ce qui débuta immédiatement. Absences d’un jour, de trois ou de cinq. Retours fugaces, esprit embrumé, occupé, passion lunatique.

Parthénogénèse changeait. Turnia y voyait la marque de son secret. Ses camarades Bugs y voyaient un danger, une menace lancinante.

Ses absences s’accrurent et s’espacèrent durant le dernier mois.

L’équipe Bugs “Terre Toujours”, avec qui Turnia avait un peu travaillé depuis son retour, commença a nourrir de sérieuses suspicions. Et sans rien dire à celle-ci, ils organisèrent une filature de Parthénogénèse.

Ce jour là, ils disparurent.

Deux jours plus tard, l’une d’entre-eux revint. Une Galatée blessée s’échoua sur le pas de la porte de Turnia. La peur sourde qui s’écoulait de ses yeux occultait presque le sang coagulé qui avait maculé ses fringues. Sa voix hagarde débitait des excuses étiolées que Turnia refusa d’entendre.

Cependant, Turnia comprit, très vite. Trop vite.

Frappée d’une vague de la panique, elle courut au centre de communications. Et lança un S.O.S. frénétique à ses anciens camarades de l’équipe “Esprit Delta” :

“Besoin de vous sur Terre - Parthenos devenu fou - a attaqué et peut-être tué Bugs terriens - Ne peux pas faire face seule - help - Vous attends à Aquacity - venez vite - Turnia”

Assise, le regard dans le vide, elle tient dans sa main gauche la main de Galatée. De la droite, elle caresse inconsciemment les doigts fins de celle-ci. Quelques cathéters, des draps blancs, des murs blancs, un respirateur, des machines étranges, des tubes d’oxygènes, des poches de sérum, un silence étourdissant et une terrible impression de déjà vu... Il y a un an de cela, c’était Galliléo...

Le monde vaut-il la peine de souffrir tant ? Est-ce un coup du Karma ? du Destin ? sommes-nous tant indéterminé que cela pour que la tragédie nous frappe sans relache aucune ? C’est dans ces moment que Turnia regrette le plus la disparition de Solipsis...

A présent, elle attend, rongée de culpabilité, un message de Miya, un sourire de Fard, l’avis d’Halimède et un câlin réconfortant de Cléo. Et leurs armes, leur volonté et des réponses !


Les grandes lignes de la grosse épreuve ou de la mini-campagne :

Ce sont mes notes, elles sont donc assez minimes pour l'instant. Je les retravaillerai un jour pour en pondre un gros scénar adaptable à Mort pour toute chronique (même sans la relation amoureuse Bugs/Parthénogénèse)

- Réunion sur Terre
- Briefing : Flashback de Turnia où elle interroge Galatée. Les autres joueurs peuvent parler via les médecins présents, les autres Bugs etc.
- L’enquête ne mène a rien, et ils doivent en avoir la certitude dès le début.
- Via Ganymède, info qui tombe : On est sans nouvelles de l’équipe “Cavaliers Célestes” depuis 48h (24h avant l’arrivée des Bugs). Ils avaient alors émis depuis les abords d’une base militaire désaffectée dans les monts du Vindhya. (ouest de l'Inde actuelle)
- L’équipe Cavaliers Célestes enquêtait sur une grosse transaction qui devait avoir lieu entre d’anciens haut gradés omicron et des investisseurs de Séléné.
- Sur place, ils trouveront les restes d’une bataille titanesque. Il y a une unique survivante. Une Bugs du nom de Jade Eurielle. (demander aux Bugs de décrire chacun une courte scène de leur passé où ils l’ont rencontrée)
- Celle-ci leur apprend qu’elle et son équipe ont découvert qu’une vente de tête nucléaire devait avoir lieu. Ils voulaient l’empêcher. Mais tout à merder. Qqun les a attaqués. Elle sait qu’il y avait des être de lumières, des anges ! Elle ne sait plus où sont les missiles. Ni qui était l’agresseur.
- A ce stade il faut demander aux PJs leurs feuilles de persos pour vérifier qqch (et leur enlever tous les points d’ombre-pouvoir sauf 1).

Petit texte d'ambiance que j'ai déjà préparé :
Jade gisait dans ses entrailles. Son regard éteint était fixé sur une longueur d’intestin à nu. Les épaisseurs de gaze avaient stoppé l'hémorragie, mais la plaie était hideuse tel un sourire dont la langue moqueuse et obscène aurait viré au brun.
- Je … aidez moi... Je … plus morphine... Mal … Je ….
- Bordel ! Vite Turnia, file lui une double dose de morphine et stabilise la moi ordonna Miya.
- Je... La morphine, je peux... répondit Turnia en un murmure étouffé. La stabiliser... J’ai peur que je ne puisse rien pour elle là. Même avec tout un hôpital et son armée de médecins...
- Que c’est il passé ? demanda Miya d’une voix radoucie en s’agenouillant aux côtés de Jade.
- C’était un piège. Ou alors on nous attendait. Je ne sais plus. Ils avaient les missiles... nucléaires. Kohf kof. Ca a été un sacré bazar. Je ne sais plus … pourquoi, ni qui, ni comment. Mais ça a duré longtemps... après même que l’on soit tous tombés. Longtemps … des anges sont venus nous aider. Puis … je me suis évanouie.
- Des anges ? Y avait-il des Quadrillas ?
- Non... Non, des anges... puis... je... si ! Odesseiron est parti chercher des secours... C’est lui qui vous a trouvé ?
- Odesseiron ? Un Bugs de ton équipe c’est ça ? demanda d’un ton calme Cléo.
- Oui … je crois qu’il nous a abandonné pendant le combat. Je … s’il vous plaît... Ne me laissez pas mourrir. Soignez-moi... Emportez moi. Je... je ne veux pas mourir ! continua-t-elle en se vidant de ses dernières larmes.

A cet instant, apparaît un homme au sourire narquois. Il tient négligemment un étrange artefact noir sombre aux reflets liquides.

- Odeisseron... C’était donc son nom ? Tellement quelconque. Il s’est évanoui sous ma dent tel un morceau de sucre. Vous m’avez l’air plus appétissants, vous. Les faits seront plus riches avec vous je pense !


- Il laisse les Bugs placer une réplique avant de crier : “Je n’ai encore jamais été un héros. Dites moi, lequel d’entre vous est le plus héroïque ? En fait, ne vous dérangez pas, je verrai bien lequel est le plus dur a tuer !” Puis il se jette sur eux.
- Après quelques passes d’armes, il passe dans l’ombre-monde. Les Bugs le suivent dans l’ombre-monde et perdent leur dernier point d’ombre-pouvoir.
- Dans l’ombre-monde, le combat tourne au désavantage des Bugs. Leur adversaire est terrifiant. Il parvient a planter son outil étrange à travers (!!!) l’armure d’un Bugs et lui vole quelque faits. Puis il disparait tout d’un coup : Jade vient de mourir.

- L’ombre-monde semble vraiment bizarre là où sont les Bugs. La végétation se développe, le ciel brille, le flou typique de l’ombre-monde ne fait plus apparaitre des cadrants. Il existe encore, mais la forme est distincte (pas encore décidé !).

- Après une enquête auprès de la population locale, les Bugs apprènent que ce renouveau de l’ombre-monde a commencé il y a quelques heures en une vague venue du sud. (La ville la plus proche dans cette direction est Mumbai.)
- Les Bugs arrivent à Mumbai et doivent trouver un moyen de passer inaperçu parce qu’en armures au milieu d’ombre-humains … ils font peur !
- A Mumbai, une révolution est en cours. Les ombre-humains assiègent les lieux de pouvoir. Leur Renaissance est en cours. Le Tyran local “Ram Rao”, essaye de tenir tête en usant de la force.
- Les Bugs doivent participer à la création du décors et du BG de l’ombre-monde. Les grandes lignes sont établies, mais le détail... est libre.
- Ils peuvent apprendre que l’épicentre du phénomène se situe quelques centaines de bornes dans les eaux : sur le site d’Aquacity (dans le monde réel).
- Le drapeau de la révolution figure un dragon d’or dressé sur un fond noir. (Certains résistants ont vu le grand dragon doré de Lithium peu après l'ombre-Renaissance, ils le pensent responsable de cela)
- Sur le site approximatif d'Aquacity se dresse une gigantesque tour d'eau figée. De son sommet émane une ombre-énergie incroyable. Dès qu'ils en arrive proche, Génésis se matérialise devant eux. (quadrilla de Rebirth, mais version over9000). Génésis est extrêmement concis dans ses réponses. A la moindre tentative d'agression de la part des Bugs, il leur flanquera une raclée conséquente. Si un quadrilla de Rebirth est présent dans l'équipe de Bugs, Génésis proposera éventuellement un accord avec lui : des infos peu utiles (il c'est fait battre par Vampire et en est ressorti grandi ; Vampire l'a attaqué dans un hôpital sur Terre alors qu'il aidait des médecins) contre le don de la moitié ou totalité de l'ombre-énergie du quadrilla (pas ponctuellement, cette ponction sera constante tant que le quadrilla reste dans la zone de l'ombre-monde sous l'influence de l'ombre-pouvoir de Génésis)

- Enquête des Bugs à la recherche de Vampire
* Il est partit sous la forme de l'un d'entre-eux, c'est une première piste
* Il n'apparait que proche de gens qui ont peur de la mort. C'est un quadrilla de Death dont la Larme n'est pas un lieu physique, mais un état d'esprit : "la peur de ma mort". Il apparaitra de temps en temps dans des hopitaux, sur le champ de bataille entre rebelles et les forces omicron. Dans ces cas là, il tue très souvent ces gens. Ils lui rappellent sa peur principale : la mort.
* De temps en temps, Vampire perds des faits qui font apparaitre des fantomes : des êtres quasi-intangibles crées à partir des faits qu'il perd. Les retrouver permettra d'en apprendre plus sur lui.
* Etant devenu un "héros", il apparaitra du côté des rebelles pour les aider a renverser le tyran omicron. Si les Bugs essayent de l'affronter, il leur mettra une sévère déculotée à moins que ceux-ci lisent le texte auquel il est vulnérable : le poème "je voudrais pas crever" de Boris Vian.
* Les Bugs recroiseront sans doute Vampire en explorant les hôpitaux ou les lignes de front à la recherche de celui-ci. Ils n'ont pas espoir de le vaincre, mais celui-ci se prend pour l'instant pour le Bugs qu'il a vampirisé. Il ne sera donc pas agressif. Il sera en revanche possible de discuter avec lui. Si ils le mettent en confiance, ils pourront en discutant avec lui savoir que ce qui lui fait le plus peur est la mort. Il le dira avec les mots suivants : "je voudrais pas crever" et toutes les variantes possibles.
* Pour enfoncer le clou sur cette expression, il ne faut pas hésiter à ce que les mourants des environs reprennent cette expression alors qu'ils agonisent.
* Après avoir fait macérer les joueurs : Les ombre-gamins se racontent des histoires qui font peur centrées autour d'un personnage nommé Vampire qui vient emporter les lâches qui refusent de se battre contre "Ram Rao". De nombreux ombre-enfants disparaissent d'ailleurs. Dans leurs histoire, apparait souvent une phrase maudite qui parait-il invoque Vampire : "Je voudrais pas crever".

- Lithium :
* Si ils enquêtent assez ouvertement, Lithium se présentera a eux pour leur proposer de s'allier contre cet ennemi commun si ils l'aident à défaire Génésis et sa terrible machinerie.
* Lithium a été envoyé pour stoper le projet fou de Génésis et libérer les nombreux quadrilla que celui-ci a capturé.
* Il a été attaqué par Vampire et a perdu son fait "je lutte contre les Bugs".
* Il sait que Vampire est un quadrilla de Mort. Il ne sait pas où est sa larme. Il insistera sur le fait qu'ils doivent la trouver pour espérer l'affronter. Il avouera ne pas trop savoir ce que peuvent être des Larmes pour des quadrilla de Mort.
* Lithium c'est pris une déculottée face à Génésis.
* Il passera un deal avec les Bugs : "je vous aide contre Vampire et pour que vous puissiez sortir de l'ombre-monde, en échange vous vous engagez à m'aider à mettre un terme à l'ombre-pouvoir et aux ambitions de Génésis". Il tiendra le deal quoi qu'il arrive. Les Bugs c'est moins sur ... Mais il sait des choses.
* Si les Bugs passent un deal avec lui il pourra leur dire avoir rencontré Classiss qui lui aura dit : "Ici le petit prince est sans espoir, il va vous falloir trouver autre chose". Il leur dira aussi ne pas savoir où est la larme de Vampire. Elle semble être diffuse et variable... Elle n'est sans doute pas lier à un lieu.

- Génésis :
* C'est Parthénogénèse privé de tous ses faits sauf "je me consacre a provoquer une Renaissance sur l'ombre-Terre" et "Je souhaite libérer de Sens le 'ombre-Terre".
* Sa spécialisation extrème le rend incroybalement efficace dans ce qu'il entreprend dans ce sens. (Tout comme un rocher qui ne sait qu'être dur et lourd remplit sa tâche avec une grande efficacité).
* Il a ainsi pu capturer des quadrilla de Cosmo envoyés pour l'arrêter.
* L'ombre-pouvoir gigantesque qu'il alimente grâce aux quadrilla de Cosmo lui permet d'être Dieu (ou Sens) dans sa zone d'influence qui gonfle à vive allure. Dans cette zone, les ombre-humains commencent à virer sous son influence totale. Bientôt ils penseront ce que lui désirera qu'ils pensent. Bientôt l'ombre-terre ne sera qu'un théatre de marionettes dont Génésis sera l'unique marionetiste. Et peut-être un jour ce monde se séparera de l'ombre-monde... Génésis en sera alors son Sens.
* Cet ombre-pouvoir modifie profondément la structure de l'ombre-monde. Les zones floues ne font plus apparaitre le quadrant.
* Il sait que Vampire sème des fantomes là où il passe.
* Il n'est pas agressif, mais vaincra sans soucis toute personne attentant à son projet.
* Vaincre Génésis :
- Le mettre façe a une contradiction : tu souhaites délivrer l'ombre-monde de Sens, mais tu prends sa place. Les ombre-humains pensent ce que tu veux qu'ils pensent : tu ne les libères pas de Sens. Pourrais-tu créer un pierre que tu ne puisses pas soulever ? Tout cela revient au même...
- Libérer les quadrilla qui alimentent son méga-ombre-pouvoir pour l'affaiblir.
- Lui réinjecter les faits que Vampire lui a dérobé pour qu'il redevienne Parthénogénèse

- L'artefact étrange :
* Il est fait de philonite.
* Il ressemble à une dague munie de deux fines lames parallèles, un mécanisme permet de faire apparaître la liste des faits contenus.
* Il a été remis à Vampire par l'Aiguilleur. (les joueurs ne le sauront sans doute jamais)
* Cet objet peut aspirer des faits à des êtres, il peut aussi relâcher des faits ou les copier ailleurs. A l'intérieur sont stockés les faits suivants :
- Faits de Parthénogénèse : "Je suis amoureux de Turnia" ; "Je vénère Kranisten pour le sacrifice qu'il à fait" ; "J'admire et aide la nature à reprendre ses droits sur la Terre" ; "L'amour à donné un sens à ma vie" ; "Je garderai toujours un souvenir de mes amis quadrilla qui se sont sacrifiés pour aider les Bugs" ; "Je hais Myphos" ; "J'ai retrouvé d'étranges créatures qui me semblent être des quadrilla de Chaos" ; "j'entretient un lien ténu avec les quadrilla de chaos" ; "j'espère convaincre les quadrilla de chaos d'aider la résistance"
- Faits de Odesseiron : les 7 faits classiques des Bugs ("Je suis un Bugs" ; "je suis né le ...") ; "Je m'appelle Odesseiron" ; "je fais partie de l'équipe Terre Toujours" ; "Je lutte contre les forces paramilitaires issues des vestiges de l'omicron sur Terre" ; "je suis un lâche" ; "j'ai refusé d'aller sur la Lune car j'ai peur de savoir, Solipsis avait raison, il est bon d'ignorer" (plus qques faits du Bugs, de nombreux sont manquants)
- Quelques faits d'humains et d'ombre-humains : "Je suis boulanger" ; "j'aime François, Marianne et Estelle mes trois enfants" ; "Je suis soldat pour l'omicron car j'aime l'ordre que celui-ci incarne" ; "Les récents changements sur la Terre ont causés ma perte" ; "Depuis la Renaissance je suis frappée de graves crises d'allergies" ; "Je suis bloqué sur Terre, loin de ma famille" ; "Je suis spécialiste en BTP spécialisé en flottaison urbaine"
- Quelques faits à lui : "J'ai une relation conflictuelle avec Graveur" ; "Un homme étrange m'a offert Stryge" ; "Je voudrais pas crever avant d'avoir connu tout ce que le monde contient." ; "Je ne dors plus" ; "Ma peur de la mort c'est étendue en une peur de la vie et du monde" ; "Je rêve d'oublier pour vivre comme si de rien n'était" ; "J'ai volé la vie de nombreuses personnes, mais je ne parviens jamais a garder bien longtemps leur identité"


- Les fantomes que sème Vampire sont des "êtres" définis par un unique fait chaque un. Ces faits sont ceux qu'il perd régulièrement. Ainsi ils pourront croiser des fantômes qui répètenten boucle des phrases dans le genre : "je suis prof de math" ; "je suis amoureux de Clément" ; "Je suis né le 28 octobre 975" etc.


A présent ...

Mes Bugs ont enquêté sur les disparitions des deux équipes, ils ont affronté Vampire une première fois et celui-ci à avaler 5-6 faits d'une des Bugs. Mes Bugs sont à présent bloqués dans l'ombre-monde. Ils ont pu arriver à Mumbai et franchir les lignes de l'omicron qui est encerclé par les rebelles. Ils ont rencontré et passé le pacte avec Lithium. La séance c'est terminée après une discussion forte en émotion avec Génésis. A présent, ils sont décidés à retrouver Vampire !
Chemeeze (Adrien)
 
Message(s) : 388
Inscription : 26 Mars 2010, 17:32
Localisation : Lyon

Re: [Mort][Mini-campagne] Ombre de Marbre

Message par Romaric Briand » 17 Nov 2011, 12:03

Je vais essayer d'ouvrir la partie pour vos scénarios le plus rapidement possible. Parce que là ! ça commence à vraiment valoir le coup ! Bravo Adrien pour tous ces bons travaux !
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Re: [Mort][Mini-campagne] Ombre de Marbre

Message par Chemeeze (Adrien) » 17 Nov 2011, 12:07

La suite, vendredi soir...

Dans les idées en plus, je pense faire intervenir un Némésis Serpent. Il aurait déja rencontré Renard et le Petit Céline. Il connaitra sans doute des choses sur Vampire. Après tout, Serpent offre le don de Mort un peu comme le petit Céline.

Edit : Et du coup il me faudra mettre plein de choses au propre ! Boulot boulot boulot ! J'aurais normalement mon samedi aprèm à y consacrer.
Est-ce que tu as des préférences en terme de présentation des scénarios pour assurer une sorte d'uniformité ? En pièce de théatre ? Racontés du point de vue de mes Bugs ? Libre ?
Chemeeze (Adrien)
 
Message(s) : 388
Inscription : 26 Mars 2010, 17:32
Localisation : Lyon

Re: [Mort][Mini-campagne] Ombre de Marbre

Message par Romaric Briand » 17 Nov 2011, 12:16

Putain ! c'est une bonne question ça ! Il faut qu'on ouvre un thread là dessus. Je m'en occupe des que possible Adrien. Le problème c'est qu'aujourd'hui c'est la grosse journée. ^^
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Re: [Mort][Mini-campagne] Ombre de Marbre

Message par Chemeeze (Adrien) » 19 Nov 2011, 01:32

Seconde partie du scénario terminée en une séance de 3h30 (5h pour la première partie).

Pour résumer, ça a été le meilleur scénario que je leur ai fait jouer. Tant en terme d'évènements que de réflexions que ça a généré. Je suis trop crevé là pour raconter ça, mais je reviens demain. Il n'y aura pas de quoi faire un rapport de parti intéressant pour la rubrique Partie, mais quelques anecdotes pour ici qui permettent de mieux structurer le scénario. Celui-ci sera écrit au propre un jour ... un jour !
Chemeeze (Adrien)
 
Message(s) : 388
Inscription : 26 Mars 2010, 17:32
Localisation : Lyon

Re: [Mort][Mini-campagne] Ombre de Marbre

Message par Romaric Briand » 21 Nov 2011, 08:14

Très heureux pour toi ! Tu le mérites !
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Re: [Mort][Mini-campagne] Ombre de Marbre

Message par Chemeeze (Adrien) » 24 Nov 2011, 21:26

Ca fait un petit moment maintenant, j'aurais oublié plein de choses, mais tant pis ... On va faire ça en gros !

Les Bugs venaient de quitter Génésis... Ils retournent sur Mumbai et se mettent à enquêter. Ils commencent par une grosse discussion initiée par mes petits mots bien placés avant la partie : "Qui est vampire ? Où est Vampire ? Qu'est-ce que sa Larme ?" Après quelques blabla, les Bugs veulent se rendre sur les lieux où il apparaît : les hôpitaux (ds le plus pur style tiers monde) et au front (principalement). A l'hôpital ils rencontrent une infirmière qui l'a vu apparaître, tuer deux patients puis disparaître en criant : "C'est à vous de le faire, pas à moi !" (le faire : crever). Pendant qu'ils discutent, un cri retentit : il vient de frapper. Sur place, un mort lacéré et un fait-fantôme de Cléo "J'aime bien me cacher" : le fantôme se cache sous un lit.

Ensuite, les Bugs se séparent : 3 vont au QG des rebelles pour avoir plus d'infos sur ses apparitions au front. Les deux autres vont à l'école où sont apparus deux "fantômes" : un enfant qui répète "je suis amoureux de Jessica" et une dame qui répète "Je suis prof de Maths". En enquêtant, ils apprennent que le petit garçon était un dénommé Matéo. Il était amoureux de Jessica et celle-ci avait un cancer. Sa mort l'a traumatisé, mais deux semaines plus tard il a commencé à perdre complètement les pédales selon le psychologue qui le suivait depuis la mort de Jessica (les Bugs sont allés à la rencontre de ce psy). Puis il a disparu et quelques jours plus tard le fantôme est apparu. La prof de maths a essayé de discuter et de comprendre ce qu'était ce "fantôme". Puis quelques jours plus tard elle a disparu et à nouveau, après un temps un fantôme est arrivé. En discutant avec les parents de la Jessica, les Bugs apprennent que Matéo était présent dans la chambre d'hôpital de Jessica au moment où celle-ci est morte. Le psy signale aux Bugs que Matéo répétait en boucle une phrase lors de leurs entretiens : "Je veux pas crever".
Au passage, ils entendent les petits frères de Jessica se dire :
"T'es pas cap de dire 3 fois Je veux pas crever
- Non je suis pas cap, j'ai pas envie que le monstre me tue
- De toutes façon c'est qu'une histoire c'est pas vrai
- Ben vas-y !
- Non ! Juste ... au cas où ce soit vrai..." (a ce stade ils savaient déjà...)

La piste est terriblement nette sous leurs yeux. Ils retrouvent leurs camarades au QG des rebelles. Les deux, se sont engagés a participer au prochain assaut pour peut-être voir Vampire arriver. Les discussions reprennent, et les Bugs arrivent rapidement au fait que Vampire se manifeste là où il y a des morts. La discussion s'anime et continue, puis la répétition du mot "crever" les fait tilter. C'est même très souvent "je veux pas crever" Ou des variantes. En demandant a d'autres témoins (soldats dans le coin), ceux-ci confirment leur supposition.

Après concertation, le Quadrilla du groupe part pour Londres vitesse grand V à l'aide de ses ombre-pouvoir. Il pénètre dans les archives de l'omicron (Cf Epreuve d'Ozymandias), et recherche toute oeuvre qui contindrait "Je veux pas crever" et toutes ses variantes. Pendant ce temps, mes joueurs vont récupérer le livre en question dans ma bibliothèque. Ils se retrouvent. Ils disent trois fois à voix haute "je voudrais pas crever", mais rien ne se passe...
Du coups, ils vont en pleine rue, Miya prend un ombre-passant par le col, le soulève et lui hurle dessus : "Je vais te pendre par les tripes et te bouffer le coeur". Elle est en resplioïde massive, ce n'est qu'un humain il part en grosse panique et Vampire apparait ! Le combat est symbolique. Lithium les aide du mieux qu'il peut a le retenir, mais celui-ci vole encore quelques faits à gauche à droite, avant de finir au sol achevé par une Grenouille Bancroche !

Suite à cela, l'arme de Vampire (Stryge), vient se greffer toute seule à l'armure de Fard. En effet, un des faits volé à un Bugs était "J'apprécie beaucoup la compagnie de Fard". Puis, ils partent tous pour la tour d'eau où est installé Génésis. Une grande discussion commence, puis ils le convainquent de se faire réinjecter les faits qui lui furent volés. Il redeviens Parthénogénèse, mais son gigantesque ombre-pouvoir demeure, il a acquis un nouveau fait entre temps : "Je suis le Sens de se monde qui se sépare". Seul Fard le sait (et les joueurs).

Pendant ce temps une énorme discussion débute sur "Faut-il réinjecter les faits qu'il nous a volé ?" Cléo est contre. Elle est ce qu'elle est. Des faits en moins, l'ont changé, mais les récupérer de la sorte est contre nature pour elle. Elle réapprendra, se créera de nouveaux faits avec le temps. Lithium, lui, aimerai que les Bugs lui réinjecte ses faits. Mais ceux-ci refusent (il n'a donc plus les faits "je suis l'ennemi des Bugs" et "Je vénère Myphos blablabla"). La question se pose ensuite sur "comment revenir". Lithium propose de tuer Parthénogénèse entre les deux mondes. Celui-ci est d'accord, car son ombre-pouvoir le dégoûte. Gros arguments gros arguments, puis au final, Fard enlève le fait supplémentaire à Parthénogénèse qui redevient lui même.

Il reste à trouver une solution pour rentrer chez eux... Les Bugs créent donc un être artificiel à partir des faits contenus dans Stryge : un Bugs. En effet, Stryge contient tous les faits d'un Bugs dévoré auparavant (PNJ nommé Odeisseron). Pour rendre la chose moins barbare, ils injectent les quelques faits tristes contenus dans l'arme (genre "je suis dépressif", "je suis en permanente crise d'allergie depuis la renaissance") puis d'autres qui permettent de créer un être absurde ("je suis boulanger", "je suis un soldat", "je suis un enfant" etc.) Ils n'ont suite a ça que peu de mal à convaincre l'être de se sacrifier. Une tornade s'ouvre, ils la franchissent puis la referment derrière eux !

Les Bugs sont de retour dans la réalité et les points d'ombre-pouvoir vont pouvoir affluer à nouveau ! A présent, il va falloir revenir sur la Lune... Parce que l'équipe Terre Toujours enquêtait sur un trafic de matos militaire qui s'avèrera être des têtes nucléaires ! Mais chuuuut ! Ca ils le savent pas encore, mais ça va arriver sur la Lune !
Chemeeze (Adrien)
 
Message(s) : 388
Inscription : 26 Mars 2010, 17:32
Localisation : Lyon


Retour vers Sens Hexalogie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron