[innommable] attaque des grands anciens sur le port de NY

Rapports de parties de test, que vous soyez l'auteur du jeu ou non ! Les tests sont cruciaux, donnez-vous à cœur joie !
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

[innommable] attaque des grands anciens sur le port de NY

Message par paragon » 05 Juin 2011, 14:02

Mercredis nous nous sommes retrouvés avec quelques amis pour une partie d'innommable. A part moi (qui faisait gardien) personne n'avait jamais joué à ce jeu. Il y avait donc comme joueurs:

Adelaïde: jouant une flûtiste renommée qui devait donner un concert au Metropolitan Opera a NY (nommé Thalya)

Samuel: jouant un médecin afro-américain engagé par une compagnie maritime suite à des plaintes de matelots. (nommé Ethan Everette)

Tanguy: jouant un geek responsable de la sécurité informatique du port. (nommé Steven Kaimonds)

Cadre: nous jouions donc à notre époque, au alentours du grands port de New York.

J'avais laissé pas mal de liberté au joueurs pour la création de leur perso, leur disant juste qu'ils devaient avoir une raisons de fréquenter le port de NY. Ça a donné des truc assez différents ce qui va avoir une incidence sur le jeux plus tard, la plus grande étant qu'ils ne se connaissaient pas.

Pour ce qui est des dés je reste un mauvais élève puisque pour une partie à 3 j'avais mis 4 dés de chaque sorte sauf du des dés 20 où j'en avais mis 5. De toutes façons y a un dés 20 qui a stationné dans le bol jusqu'à la quasi toute fin de la partie, les joueurs préférant saisir les autres dés.


L'élément esthétique: j'avais choisis l’océan et ses créatures. L'océan qui rejette de sombres secrets sur le rivage et en garde encore plus en son sein, dont on connaît moins de chose que la surface de mars. Je n'en avait rien dit aux joueurs et ça a donné un truc un peu, hum. Bien qu'au final je préfère leurs laisser pas mal de liberté pour orienter l'histoire.

Offert pour l'ambiance: http://www.youtube.com/watch?v=NEKF08t3mW4&feature=player_detailpage

_________________________


L'histoire commence par plusieurs événements étranges, le moins inquiétant est l'annonce de la fermeture de l'opéra et la remise à plus tard du concert de Thalya. Un moment, alors qu'elle était somnolente, elle crût toutefois voir quelqu'un qui lui disait que si le concert avait été annulé c'était qu'une soprano avait été tuée, ou plutôt sacrifiée (la joueuse essayait d'orienter vers la partie vers un truc genre fantôme de l'opéra, mais ça n'allait pas se passer ainsi).


Un peu plus inquiétant était la perte de contrôle des ordinateurs du port. Steven Kaimond impuissant vis apparaître une sorte de code incompréhensible défilant sur son ordinateur, le phénomène dura quelques minutes au cour desquelles Steven reporta soigneusement les caractères qui s'alignaient afin pour en garder une trace. Puis il visionna le film et crût soudains voir apparaître des phrases incompréhensible mais pleines de sens qui parlaient de souffrance, de destruction et de perdition. Mais ce n'était qu'une illusions et après avoir cligné des yeux ne restait plus que la suite telle qu'il l'avais vu.

un aperçu de ce que ça donnait à la base:

§§*§**$$$èsdf##{}{"%%%(((+-+==&%*" ()?=?(&%&%#
§§*§**$$$èsdf##{}{"%%%(((+-+==&%*" ()?=?(&%&%#
1||¬¬§§°°°°°&&59868867??##################### #

kldrtge|+|+|+|äää&&&$$$$\ \\/ upon ()(((ßðŋ æł€ŧ %##
sdcteqzy@udqos.egd {{@}} & & & ? ?!!! ¢¢}(££$$$ #

**************************************************************

¬¬°°° klop cers &&&&& #@#¼@¬#2 #½||@##@¬¢#
|@ #½|@ # ¼¬4673 461865#@ ¼¬#¼¬|¢ @#¬#@¼#
df sh ðđħ ¶ ŧðħß € ¶ŧ←ħ €¶¶← ðđ đ ðjse €¶ŧħ ߀ð¶#

#¼@@“ ½¼ŋ“ł c4ŧł e 4 #¼c vw3t “ŧł½¼ ¼½ł€ŋ“ ł##
€ß đß“ ¼¶ŧ½#ł¼ “#4 ¢“#¼ŧ¶¢“€€đ ߀ßßw34¢ ŧ#43w4#

→¢→ øn jø↓€ { →nnøµµæ”ł€ þø↓¶ ð€ ”øn #



Il n'en reste pas moins que le plus inquiétant est ce qui arriva à Ethan Everette ! On lui annonça le retour d'un cargo dont tout les matelots étaient en états de choc et qu'il allait falloir s'en occuper. En fait c'était un mensonge, ou plutôt une demis vérité. Les matelots étaient non seulement en état de choc mais la plupart avaient des marques telle que des griffures, des étranglements ou des sucions. Tous déliraient sur des créatures qui envahissaient le navire alors qu'ils traversaient un gros orage. Ethan leur administra un clamant, soigna les blessures en bref fît tous ce qu'il fallait pour qu'il guérisse mentalement comme physiquement.

Une fois qu'il en eût terminé il décida d'aller faire un tour sur le bateau, s'étant enquis juste avant de ce que transportait ce cargo.

"des produit surgelés !" lui avait on dit.

Sur le pont il eût comme une drôle d'impression. C'était comme si le navire était en pleine tempête que le ciel était devenus noir et que deux grands yeux jaunes le regardaient face à face. Encore une fois il s'agissait d'une illusion, il faisait beau temps sur le port et la mer était calme. Il décida de se rendre dans la cabine du capitaine pour profiter de la vue. Quand il y parvînt le capitaine était mort, encastré dans la barre du navire. Ethan regarda, incrédule et dégoûté, et soudain eût l'impression "d'être" le capitaine avant qu'il ne meurt. Il était à la barre alors que des hommes s’affairaient sur le navire, la porte de derrière s'ouvre, il ne se retourne pas, un gros truc gluant l'attrape à la jambe, il veut se retourner et c'est à ce moment que l'illusion prends fin et qu'Ethan redevient lui-même.


Au même moment Thalya buvait bien gentiment un café sur la terrasse d'un bar, histoire de faire passer le temps, observant la mer avec la première violoniste, assisse à côté. Alors que la flûtiste avait son esprit focalisé vers l'océan elle jeta un coup d'œil distrait à la violoniste. Elle crû voir quelqu'un venir et l'étrangler devant tout le monde sans qu'un quidam ne réagisse. Heuresement c'était encore une illusion, une de ces chimères qui devenaient courantes ces temps-ci, peut-être trop courantes.

La première violoniste quitta gentiment la terrasse alors que Thalya finissait son café. Puis cette dernière se leva également, régla l'addition et descendit. En marchant dans une rue déserte elle remarqua une flaque rouge sortant de poubelles alentours. Elle s'approcha prudemment, souleva le couvercle pour découvrir son amie la violoniste, étranglée cette fois pour de vrai et jetée sans ménagement dans cette poubelle. Le premier choc passé Thalya réussi à appeler la police, qui lui demanda juste de rester dans le quartier, car on pourrait avoir besoin d'elle!

Elle décida de retourner au conservatoire (et donc pas au Metropolitan Opera) où les artistes étaient logés entre les représentations. Mais quand elle allait entrer un homme la saisit par derrière, la coinça avec une force surhumaine pour lui révéler;

"Les monstres vont venir, ils vont envahir le monde et réduirons les musiciens en esclavage car ils ont besoins de la musique, il se nourrissent de la musique!"

L'homme partit sans que la flûtiste eût le temps de se retourner pour le voir, alors elle entra dans le conservatoire.


A ce moment là, dans son laboratoire Steven se préparait à partir, avait fermé son Alienware et rangeait encore quelques trucs sans importance quand soudain la tête d'Alien de son ordinateur se mît à lui parler, lui laissant sous-entendre qu'ils viendraient, que la souffrance serait le lot quotidien de l'humanité. Steven eût un mouvement de recul instinctif c'est alors qu'il se fît électrocuter et tomba dans les pommes. Dans son inconscience, il se mît à rêver, à avoir des visions du monde futur où des créatures supplantant les humains les débitaient en morceaux pour les étudier sans jamais qu'ils ne meurent. puis elles jetaient les têtes décrochées des corps dans des bains d'acide après les avoir convoyé par chemin de fer. L'acide entrant par tout les orifices du visage causait une douleur plus vive encore que celle qui avait déjà été causée aux humains. Steven se réveillait alors sur une table d'opération où les même créatures s'apprêtaient à l'étudier. Et ainsi il ne parvenait pas à sortir de son cauchemars qui recommençait encore et toujours.

Ethan en même temps avait décidé d'aller dans la cale du navire se rendre compte par lui-même de ce qui s'y trouvait. Dans le noir des frigos il crût soudain voir trois gros yeux jaunes et lumineux. Au même moment lui aussi eût droit à la révélation de la souffrance future des hommes que ces étranges créatures voulaient leur infliger. Il se ressaisit; l'illusion s'était dissipée et le réel une nouvelle fois lui apparaissait. C'est là qu'il entendît la porte de la chambre froide se clore et le système de refroidissement s'enclencher. En même temps une musique entêtante se fît entendre, il tenta bien de se boucher les oreilles mais elle se jouait au plus profonds de son esprit. Les minutes passèrent ainsi et n'ayant réussi à enfoncer la porte il commençait à s'endormir gentiment, transît de froid, tout en devenant fou à force d'entendre cette musique. Alors qu'il allait mourir on ouvrit la porte et on le tira dehors; le capitaine qu'il avait vu mort l'instant d'avant était devant lui, recousu, semblable en apparence mais pourtant profondément différent.

"Vous êtes à point, vous allez venir participer à notre grand projet!" lui confia la créature semblable au capitaine. À ce moment là Ethan, dans un soubresaut de vigueur provoqué par la chaleur du dehors réussi à échapper à celui qui le traînait au dehors et à quitter le navire.

Il rejoignît son laboratoire, avala quelques pilules pour contrer les effets du refroidissement et eut soudain une vision; il repérait Steven, électrocuté au fonds de l'atelier d'informatique et qui avait besoin d'aide. Il prîs donc avec lui son matériel de réanimation et se dirigea vers le bâtiments qu'il avait vu dans sa vision. Il entra mais ne trouva que le responsable de l'entretient. Ethan s'emporta, aidé par la folie rampante qui grimpait en lui;

"Où est-il?"

"Il n'est plus ici!"

"Qu'en avez vous fait?"

"Je ne peux pas vous dire, je peux vous montrer!"

"Montrez-moi!"

"du calme, la violence ne peux plus vous servir à rien face à votre destin!"

A cette phrase Ethan bondit sur l'homme avec une clé anglaise qu'il avait saisit et lui régla son compte alors que sa victime rigolait gaiement en lui disant que cela ne servirait à rien. Alors Ethan se mît à courir sans but au dehors jusqu'à arriver vers un trou dans un mur.

Ce qui s'était passé pendant ce temps, Thalya s'était perdu dans le conservatoire, rendue à moitié folle par une musique entêtante qui emplissait les salles de ce bâtiment, poursuivie par une créature qu'elle ne voyait pas. Elle ne sait pas exactement comment elle a fait pour s'en sortir, toujours est-il qu'un trou est apparus dans le mur lui permettant de sortir de ce qui était devenus quasiment un cauchemar. Alors qu'elle disparaissait au dehors une voix hurlait

"Vous ne vous en tirerez pas comme cela!"

Ethan et Thalya se retrouvèrent donc dehors, dans la rue, dans une ambiance forte inquiétante. Il pleuvait dru, les rues étaient vides. Pourtant des personnes émergèrent de l'obscurité et encerclèrent les deux victimes. S'ensuivit un bataille bien inégale; les hommes mystérieux, corrompus par les créatures mystérieuses se transformaient, sortant des tentacules surpuissants de leur corps qui ressemblait encore un tant soit peu à celui des hommes. Ethan et le jeune flûtiste furent promptement capturé et emmené à nouveau dans le conservatoire. Pourtant les deux ne s'étaient pas mal défendus. Thalya avait même provoqué un nouveau phénomène paranormal, un cri d'une force inimaginable qui avait balayé les vitres du coin et rendus sourds les hommes-pieuvres. Peine perdue, ces derniers se mirent à parler par télépathie, avec comme un air moqueur sur leurs visages tordus.

C'était aussi dans le conservatoire que se trouvait Steven, déjà capturé par les choses inquiétantes qui sévissaient dans le port. Enfermé il tenta bien de s'échapper mais les couloirs avaient perdus toute logique euclidienne. Il passait par une salle, traversait une porte et revenait toujours dans la même salle sans espoir de sortir aucun. Alors qu'il errait il se fît apostropher par un jeune fille, qui apparemment faisait partie du personnel du conservatoire. Cette dernière voulus le faire venir, il refusa, trop terrifié c'est alors que la bouche de la jeune fille se transforma en nid de tentacules et emportât Steven qu'il le veuille ou non.

Après quelques tentatives plus ou moins réussies d'échapper à leur bourreaux tentaculaires les trois personnes se firent amener dans l'auditorium du conservatoire. Là se trouvait des caisse et des caisses remplies d’œufs semblables à ceux des amphibiens. À l'intérieur vivaient des créatures telle qu'ils les avaient vus dans leurs cauchemars et vision. Il y avait un orque gigantesque dont le tuyaus central avait été sculpté telle un tentacule se tordant et dont la sortie d'air figurait une bouche de créature monstrueuse. Enfin s'y afféraient des matelot qu'Ethan avait soigné dans la journée, des hommes du port ou du conservatoire, pour s'occuper des œufs qui avaient été déchargé depuis la cale du navire qui transportait des "surgelé". Il ne manquait plus qu'une petite cérémonie exigeant deux ou trois sacrifice pour provoquer les éclosions et générer une vague de créatures sur le monde des humains.

Steven demanda tout de même une dernière volonté, celle de pouvoir utiliser une dernière fois son Alienware avant de quitter le monde. Il profita du fait qu'on lui accorde cette faveur pour lancer un programme qui fît jouer à l'ordinateur un son aiguë et disgracieux, mortelle pour ces monstres se nourrissant de musique. L'ordinateur, poussé au delà de ses limites, explosa dans l'opération mais au moins la source du mal avait elle souffert. En effet les monstres dans les œufs tournaient très rapidement sur eux-même comme pris de panique. Thalya décida de sacrifier sa flûte et joua un accord monstrueux (sans doute issus des connaissance occulte qu'elle avait acquise) qui fit également son petit effet sur les monstres, mais détruisit la flûte. Ethan se rua alors sur les œufs et commença à les détruire. le capitaine du navire, qui était présent pour diriger les opération, lui sauta dessus mais malgré qu'il se faisait étrangler Ethan continua à détruire les œufs jusqu'à ce qu'il fût mort (c'était une scène de sacrifice de soi, un peu tordue peut-être).

Enfin Steven tenta de vaincre ces créatures dans un dernier effort. Il s'attaqua au hommes corrompus présents mais un des tentacules de la femme qu'il avait croisé dans les couloirs du conservatoire le saisit et commença de le monter vers la bouche du tuyau de l'orgue. Quand il fût au niveau du tuyau il décida de casser un morceau du tuyau pour modifier le son de la musique qui animait les monstres. Ce fût fatal à tous, créatures, œufs restants, hommes corrompus qui s'en occupaient et à Steven lui même qui fût écrasé par le tuyau qui s'effondra et tout fût engloutît et réduit à une pâte informe qui salissait encore la salle et la robe de Thalya qui avait par miracle survécu (il me manquait une coche).

Ainsi fût retardée l'invasion du monde par un grand ancien quelconque qui rumine de nouveaux sombres projets au fond de l’océan atlantique. Quand au secret de ce qui s'est passé, Thalya en est la gardienne.


̣_________________________


En soit la partie à été très réussie et le délire horrifique très prenant, au point que les joueurs en arrivaient à se faire mal tout seul et se jeter dans des situations de plus en plus horribles seuls. Le jeu est à mon goût extrêmement bien conçus en ce sens ; les gens qui y joue s'y prennent et racontent des trucs pour se faire peur qu'elles n'auraient normalement jamais osé dire.

Seul point un peu plus négatif, vus que les joueurs réussissaient toujours leurs actions il a fallut que j'allonge un peu le jeu, pour pouvoir leur ajouter les coches qu'ils fallait pour être en danger (sinon ils auraient eût cas sacrifier des attaches intactes pour vaincre la source). Mais au final ça n'a pas été trop facile ni trop difficile, il y a eu une personne qui est restée vivante et donc ça à été assez bien géré.

Bien sûr le fait que les différents protagonistes aient été très différents n'a pas aidé à crée une source bien ciblée, il faudra que je pense à donner un cadre plus strict à la prochaine partie.
paragon
 
Message(s) : 96
Inscription : 08 Fév 2011, 16:59
Localisation : La Chaux-de-Fonds, Suisse

Retour vers Banc d'essai

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron