[Sens: Néant] Ce n'est pas la destination, mais le chemin...

Rapports de parties de test, que vous soyez l'auteur du jeu ou non ! Les tests sont cruciaux, donnez-vous à cœur joie !
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

[Sens: Néant] Ce n'est pas la destination, mais le chemin...

Message par Christoph » 01 Sep 2009, 10:55

Salut

Romaric a non seulement Sens: Mort sur le feu, mais aussi Sens: Néant (et d'autres encore!)
Avec lui et Frédéric, nous avons fait une partie test de Néant.

Pitch

Dans ce volet de Sens, l'on joue des êtres (Sétantra) issus d'une culture avant tout ce qui se passe dans les premiers volets. Les runes sont différents: Air, Terre, Feu, Eau, Lumière, Ténèbres.
Bien sûr, il y a un tas de secrets liés à l'univers que je ne vais pas révéler.

Ces êtres que l'on joue donc dans Néant ont des sens différents des humains. On voit des "possibles" dans les ombres et, surtout, on perçoit les sentiments. Vue, ouïe et toucher sont également de mise.
En revanche, il n'y a pas de sens du goût (ni de l'odorat?)

Chaque être est également la donnée en des proportions diverses des six "runes". On aura différents faits sous chaque rune. Par exemple "Je suis irascible" sous feu, mais pourquoi pas sous air.
On peut imprégner le monde de nos faits. Ainsi, les objets deviennent une extension de son être (et c'est la seule manière de dépasser un certain nombre de faits).

Ainsi, avec tout cela en tête, il s'agit d'explorer la métaphysique d'un tel univers. Il y a une histoire d'Ultime Sentiment aussi, sorte de pierre philosophale de la civilisation Sétantra.

Et tous les êtres vivants semblent avoir de communiquer entre eux.


La partie

Nous nous étions mis d'accord que mon personnage, Fermeté, avait comme but de ressusciter le maître à penser des Sétantra, en l'évoquant via une ombre adéquate, et que le personnage de Frédéric (Nébuleux?) serait mon contact privilégié pour obtenir l'accès à cette ombre. Romaric était le MJ.
Nous commençons la partie avec nos deux personnages sur le chemin. Notons que dans ce jeu, le MJ fait toutes les descriptions au passé et est tenu de produire une narration de conjonction entre deux interventions de joueurs, faites au présent. Cette technique donne indéniablement une qualité

Un arbrisseau nous adresse la parole.

Il avait entendu parler de nous grâce à la pluie et voulait apprendre à nous connaître. Il se trouve en fait que les runes-éléments de mon personnage qui avaient des faits associés (un Sétantra est forcément composé des six runes, mais n'a pas forcément de fait associé à chaque rune) étaient exactement ceux dont l'arbrisseau était composé (lumière, terre et eau si je me souviens bien).
Là j'ai entendu des rouages se mettre en place.
Il s'est avéré qu'il était un peu embêté par son incomplétude runique (!) et il avait de la peine à nous comprendre. Le personnage de Frédéric s'est donc proposé de lui transmettre un de ses faits de ténèbres (que l'on m'aide à me rappeler ce que c'était svp!) et Romaric enchaîne avec une description de l'arbrisseau qui se modifie, devient plus asymétrique, plus "complet" (enfin, c'est peut-être ma mémoire qui ajoute cet aspect) et qui nous dit:
"Merci, je comprends maintenant."
L'arbrisseau venait de vivre une évolution métaphysique, passant de trois à quatre runes-éléments!

S'ensuit un début de mission éclipsé par des interventions similaires et beaucoup plus intéressantes au final que de ressusciter ce vieux crabe de guide spirituel. Ainsi, Frédéric a rendu son fils à un cumulus en faisant s'évaporer de l'eau et moi je me suis entretenu avec une énorme porte, d'une philosophie très profonde (cela m'a permis de m'ajouter un fait me semble-t-il). J'avais un peu peur de l'importuner en fin de compte.


Où je veux en venir

Je voulais faire de la pub pour Romaric. En y réfléchissant, c'est un des rares jeux où je me suis amusé à faire du "roleplay" surréaliste et a priori un peu futile (pour une raison qui m'échappe encore un peu, mais c'est peut-être l'absence de MJ, je ne fais pour ainsi dire pas de "roleplay" à Prosopopée). Je pense que c'est dû au fait que chaque interaction que nous avons avec des êtres et des objets du monde se fait sur fond de manipulation de la structure du monde. On imprègne nos interlocuteurs avec nos faits, on marie des faits pour en produire de nouveaux, on en apprend, on en laisse derrière nous à presque chaque occasion.
De ce point de vue, j'ai envie de dire que c'est le jeu de Romaric qui a le rapport le plus proche entre jeu et proposition philosophique. C'est plutôt fascinant, mais sans système, je pense que je me ferais royalement chier, car le système de Romaric enlève ce côté futile qu'ont pour moi les discussions abstraites et "tripées". Le système fournit une sorte de langage pour se comprendre entre joueurs, malgré les descriptions complètement farfelues que l'on fait.


A toi Romaric

Comme je ne me rappelle pas très bien de l'état du système (encore en cours d'élaboration) après cette partie, je te propose si tu le désires, Romaric, d'apporter un point de discussion technique plus précis qui s'inscrirait dans ce rapport.
Innommable: hurlez.
Zombie Cinema, en français dans le texte.
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Romaric Briand » 02 Sep 2009, 16:34

Le système est en cours d'élaboration et les chances qu'il reste même proche de celui avec lequel on a joué sont quasiment nulles.

Pour les faits que tu relates finalement les seules règles importantes étaient :
- chaque personnage peut donner ou partager ses faits.
et
- plus les faits sont nombreux plus les créatures sont intelligentes.

Ces deux éléments seront conservés car ils sont les bases du jeu.
Pour le reste avec la préparation de Sens mort je n'ai pas beaucoup de temps à consacrer à Néant. chaque chose en son temps.
Je reviendrai donc sur ce fil plus tard (après la sortie de Mort).

Quoiqu'il en soit merci Christoph pour ce rapport !
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par Frédéric » 02 Sep 2009, 16:47

Sens Néant ne verra peut être jamais le jour, alors que Sens Mort se fera brûler par un mégot de cigarette une fois imprimé...
Sens Création s'autogénèrera, Sens Chaos, c'est trop le bordel... Et Sens Cosmo ben... il a les mêmes règles que le forum Silentdrift. :)

Ben sinon, oui mon PJ s'appelait bien Nébuleux, je pense que le fait que je lui ai transmis était quelque chose du genre : "je suis instable" et en fait, l'arbuste qui possédait une densité de feuillage plutôt ordonnée s'est retrouvé complètement désorganisé, avec des formes beaucoup plus asymétriques.

Je pense comme toi que Sens Néant a une véritable proposition créative, on y explore la condition d'êtres possédant des sens très différents des nôtres. Et c'est pour ça que j'avais envie après ma première partie de ce jeu (à l'époque où il ne ressemblait pas tout à fait à ce qu'il est, tout en possédant déjà les bases) d'y jouer sans "intrigue" préparée par le MJ, que l'on puisse être des Setantras sans avoir à suivre un scénar de complot. Pour moi, ce playtest est un succès dans ce sens (dans cette direction, quoi...) On aurait pu passer des heures à découvrir le monde, à utiliser l'alvea et le mentis, parce que c'est riche et fertile et que le fait de pouvoir transmettre des faits, ça poutre du bison !
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers


Retour vers Banc d'essai

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron