[Prosopopée] Le soleil qui n'avait plus peur

Rapports de parties de test, que vous soyez l'auteur du jeu ou non ! Les tests sont cruciaux, donnez-vous à cœur joie !
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

[Prosopopée] Le soleil qui n'avait plus peur

Message par Chemeeze (Adrien) » 19 Juil 2010, 16:15

Première partie de Prosopopée avec 3 autres potes. Sans aucun autre bagage que le livre de règles, et la lecture de 3 rapports de parties.

Après une petite demi-heure pour expliquer les règles, insister sur les points cruciaux à respecter (ne pas monopoliser le temps de parole, ne pas jouer le médium d'autrui, alterner la narration et l'interprétation)

Les médiums :
- Adrien : Celui dont la parole est juste
- P. : Celui qui répare les rouages
- T. : Celle qui joue avec l'eau
- MP. : Celui qui parle avec le vent

Le paradigme : L'île des singes (la boite de Monkey island trainait dans le coin ...)

P. commence par décrire une ile et pose immédiatement un problème : Auparavent le soleil se levait à l'est, faisait un petit tour dans le ciel et retournait se coucher là d'où il était sortit (à l'est). Depuis peu, il a changé sa course, il se lève à l'est et se couche à l'ouest. Résultat, un petit village installé en contrebas d'une falaise qui était auparavent tout le temps à l'ombre, suubit de plein fouet les rayons ardents du soleil : leur réserves d'eau s'évaporent à vue d'oeil.
Premier petit soucis dans le jeu : le problème est-il la trajectoire du soleil ou bien l'évaporation de l'eau des humains ? Nous avons tranché en posant deux problèmes, un à 5 sur la trajectoire du soleil (harmonie), l'autre à 3 sur l'eau (éléments)

Cette situation problématique à ne pas savoir si le problème est la cause ou la conséquence d'un évennement. On a du souvent trancher pour "les deux".

Après quelques descriptions et l'arrivée de tous les médiums, j'ai suffisement de dés et je résouds le problème de l'eau.

Petit bilan de comment ça se passe niveau joueurs : MP. est MJ à pas mal de jeux, mais à la facheuse manie et necessité de devoir TROP préparer ses scénarios. Il est assez déboussolé dès qu'on sort des jalons. Du coup, ici, il a eu un peu de mal à alterner narration et jeu du médium. Il avait tendance à se cantonner à l'un des rôles pendant longtemps, jusqu'a ce qu'on lui rappèle la multiplicité de nos rôles.
T. de son côté n'a qu'une (mauvaise) expérience du côté MJ, et pas très grande côté joueuse. Du coup, elle a eu beaucoup de difficultés à s'intégrer et a prendre la parole. Surtout qu'a côté, P. et moi serions capables de garder la parole d'un bout à l'autre en ayant fait une belle histoire absurde tout seuls. Pour une première c'était pas top sur le plan temps et répartition de la parole, mais bon ... comme on dit, la première fois ...

Ensuite, des (je sais plus qui) médiums vont à la rencontre du soleil là où il rentre dans la mer pour lui demander ce qui a changé. Il nous apprend qu'un gros monstre marin qui effayait le soleil chaque soir (et le forcait à retourner se coucher là d'ooù il sortait le matin) est récemment mort et que depuis lui et toute sa famille de soleils migrent vers ce nouvel endroit.

Après cette péripétie, les joueurs ont suffisement de dès pour résoudre le problème du soleil : Celui qui répare les rouages commence à construire avec l'aide des villageois un énorme monstre mécanique en bois.

La partie ayant peu durée j'ai fait le trouble fête : des singes dérobent durant la nuit le monstre quasiment fini. Par la suite, on apprend que ces singes sont des humains maudits, qu'ils venèraient le monstre marin et qu'ils ont adopté le monstre mécanique comme nouveau dieu.

La suite m'est de plus en plus floue.

Une remarque sur le système de règle qui nous a frappé : En sachant s'y prendre, il est impossible de faire des succès non-critiques lors de résolution de problèmes. Pour ce faire, le joueur qui tente de résoudre le problème jette pile le nombre de dés qu'il faut. Puis un joueur vient l'aider en lui apportant autant de dés d'aide que d'echecs sur les dés. Si ça rate toujours, un autre vient aider etc. etc.

A moins de mal avoir lu, il me semble bien que l'aide s'apporte après le test non ? Peu de prise de risque au final !

Adrien

PS : pardon pour l'incomplétude, mais ça date d'il y a bien plus d'un mois !
Chemeeze (Adrien)
 
Message(s) : 388
Inscription : 26 Mars 2010, 17:32
Localisation : Lyon

Re: [Prosopopée] Le soleil qui n'avait plus peur

Message par Frédéric » 19 Juil 2010, 16:44

Youhouuuu ! Un nouveau CR ! Merci beaucoup Adrien.

Alors une quetsion pour commencer : vous avez joué avec quelle version ?

J'aime beaucoup l'idée du culte qui a transformé les humains maudits en singes, ceux-ci adoptant le monstre mécanique comme nouveau dieu. ^^

Ensuite, la règle concernant les problèmes indique qu'il faut poser un problème en complétant la narration d'un autre joueur (donc pas le droit d'inventer seul un problème, il faut le créer par rebond sur l'idée d'un autre).

Que ce soit le soleil ou l'évaporation de l'eau le problème n'est pas important. Ça peut être les deux. Ce flou sera utile pour la suite de l'histoire. Tous les flous dans Prosopopée sont des terreaux fertiles pour la suite de l'histoire :
Un joueur a dit une montagne, mais il a pas dit si elle était enneigée ou pas ? Et bien j'ai le droit de le décider à sa place.
Un joueur a fait apparaître un personnage secondaire, j'ai le droit de l'affubler d'un chapeau si j'en ai envie, tant qu'un autre joueur n'a pas dit qu'il n'avait pas de chapeau...

Concernant les problèmes, on ne sait pas encore si un problème est une cause ou un symptôme au moment où on le pose. À la fin de la partie, si le problème a le chiffre le plus élevé et qu'il est résolu d'une réussite parfaite, il est la cause et les autres sont les symptômes. Mais d'autres cas de figure existent.
Donc, peu importe que ce soit la chute du soleil ou l'évaporation de l'eau le problème. La question, c'est : que voulez-vous "verrouiller" pour la fiction ? Si c'est l'évaporation de l'eau, alors vous la notez à côté du cercle des couleurs et le soleil pourra remonter dans le ciel, mais l'eau sera évaporée et ça constituera un problème tant que personne n'aura lancé les dés. On cherchera donc à remettre de l'eau dans la mer, ou à rattraper un nuage...
Si le problème est quel le soleil est dans la mer, il ne pourra pas retourner dans le ciel tant qu'on n'aura pas lancé les dés et les joueurs chercheront un moyen pour ce faire.
Vous pouvez tout à fait poser un dé pour le soleil et un pour l'évaporation de l'eau (mais je ne sais plus comment j'ai écrit ça, mais un joueur différent devrait s'occuper de chaque problème).

Concernant la répartition de la parole, Prosopopée est difficilement égalitaire. Ceux qui sont plus à l'aise parleront plus. Il faut jouer plusieurs parties avec le même groupe pour s'harmoniser et trouver une dynamique qui convient à tout le monde. Est-ce que les bavards vont laisser volontairement les discrets s'imposer ? Est-ce qu certains vont volontairement faire le spectacle parce qu'ils ont plein d'idées...
Malgré ça, un joueur qui parle peu peut passer une très bonne partie quand même.

La question de l'aide trop puissante a été résolue dans la dernière mouture du texte que je n'ai pas publiée, car elle est destiné à la version papier du jeu.
>>> Les joueurs aidant doivent donner leurs dés d'aide avant que le joueur aidé lance ses dés.

Pas de problème pour l'incomplétude, c'est très éclairant tout de même. On peut faire un très bon rapport de partie en ne rapportant qu'une seule scène. ;)

Merci encore. Si tu as d'autres remarques particulières, je suis preneur. ;)
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Re: [Prosopopée] Le soleil qui n'avait plus peur

Message par Chemeeze (Adrien) » 19 Juil 2010, 18:23

Alors une quetsion pour commencer : vous avez joué avec quelle version ?
Version du 03/12/2009 (PROSOPOPEE-final004.pdf il me semble)

Merci pour lever l'ambiguïté du problème cause/conséquence.
Chemeeze (Adrien)
 
Message(s) : 388
Inscription : 26 Mars 2010, 17:32
Localisation : Lyon


Retour vers Banc d'essai

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron