[S/Lay w/Me] Le coffre du Seigneur Fou

Cette rubrique sert à parler de vos parties ! C'est la rubrique maîtresse, que ce soit pour chercher des principes fondamentaux du jeu de rôle, demander de l'aide sur un jeu, discuter de notre culture ou pour partager vos coups de cœur.
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

[S/Lay w/Me] Le coffre du Seigneur Fou

Message par Fabien | L'Alcyon » 05 Août 2011, 00:51

Nous venons de terminer une partie de S/Lay w/Me de Ron Edwards avec Flavie et comme j'ai du temps, je voudrais vous présenter à nouveau ce jeu extraordinaire.
Pour un court rappel des règles voir mon premier rapport de S/Lay w/Me.

J'endosse le rôle de Moi.
Flavie endosse le rôle de Toi.

Flavie dit la phrase introductive et choisit:
Je suis un enfant du démon, héritier de sa puissance, mais je suis beau et bon.
Elle rajoute qu'il ressemble à Van d'Escaflowne, muni d'ailes noires et d'un regard tellement beau qu'il séduit toutes celles qui croisent son regard.
Elle choisit le lieu:
Le monde secret contenu à l'intérieur du dernier sort du Seigneur Fou
Son personnage y recherche l'Artefact de Tantrax qui lui permettra de se débarrasser de sa part démoniaque.

Sans rien lui dire, je réfléchis un peu au lieu, ainsi qu'à l'Amant et au Monstre.
Je décide de mettre en place une situation dont j'avais envie depuis longtemps avec ce genre de personnage: l'Amant et le Monstre sont la même personne, une démone attirée par le personnage mais devant le tuer pour le ramener auprès de son père.
Je donne les scores que je donne souvent par défaut lors d'une première partie: 5 pour le Monstre (score que je garde pour moi) et 2 pour l'Amant (que je révèle à Flavie).

Je commence le premier Mouvement: le pentacle s'éteint, le héros se trouve au centre, au coeur d'un caveau. Des couloirs sans fenêtres s'ouvrent dans plusieurs directions. Une femme au corps sensuel mais à l'expression sèche l'accueille.
A travers quelques Mouvements, Flavie et moi établissons que le pentacle est au centre d'une vaste structure labyrinthique sans fenêtre, de couloirs et de pièces accueillant des objets magiques dangereux ou précieux enfermé dans cette dimension parallèle par le Seigneur Fou. Nous l'appelons le coffre du Seigneur Fou.
La femme devient graduellement de plus en plus cordiale. Elle souligne sa solitude, elle offre un repas au héros contenant des morceaux humains, elle admet savoir qu'il venait et pourquoi il était là, elle ment en parlant de son passé. Le héros commence à se douter qu'elle n'est pas nette, qu'elle pourrait venir de la part du père du héros.
Lorsque le héros va se coucher, elle lui fait clairement des avances qu'il repousse (comme il s'agissait d'un de mes Mouvements, Flavie de lance pas de dés et ça n'engage pas l'Engagement). Lorsque le héros est seul, il contemple une amulette contenant le portrait de celle qu'il aime.

L'Engagement commence lorsque le héros (à l'initiative de Flavie) sort de sa chambre de nuit pour aller chercher lui-même l'artefact de Tantrax. Il prend une carte du coffre du Seigneur Fou sur un mur dont il parvient à lire les différentes encres magiques grâce à sa vision de démon. Lorsqu'il arrive dans la pièce qu'il recherchait, il y trouve la femme, déjà en train de chercher l'artefact pour lui. La femme s'approche de lui et l'enlace, mais il la repousse plus doucement en lui promettant qu'il la quittera avec élégance et en disant qu'il a bien compris qui elle est. Flavie lance deux dés qu'elle empile, avec le résultat dirigé vers moi.
La femme se révèle, prend son apparence démoniaque (elle se met nue, elle sort ses bras multiples, ses trois langues et sa peau élastique et préhensile) et lui explique qu'elle est là pour le tuer pour le renvoyer auprès de son père, mais qu'elle aimerait bien en profiter avant. Puis elle l'attaque. Je lance un dé, dont j'oriente le résultat vers Flavie.
Pour se débarrasser de la démone et parce que Flavie avait obligation dans son Mouvement de faire avancer l'histoire, le héros propose à la démone une course: le premier qui trouvera l'artefact de Tantrax pourra demander une faveur à l'autre. La démone accepte et fait apparaître un sablier pour matérialiser cela.

Flavie raconte comment le héros part à la recherche de l'artefact, marche des jours et des jours dans le coffre du Seigneur Fou. Elle lance un dé qu'elle empile et dont elle oriente le résultat vers moi.
Je raconte comment le héros s'endort un soir épuisé et qu'il rêve qu'il fait l'amour avec la démone, jusqu'au moment où l'orgasme survient pour lui et que son corps explose dans une gerbe de sang sous la violence du plaisir. Je lance un dé, dont j'oriente le résultat vers Flavie en l'empilant sur ma pile.
Flavie raconte comment le héros parvient enfin à une salle contenant de nombreux livres sur la manière d'utiliser l'artefact de Tantrax. Flavie lance un dé qu'elle empile et dont elle oriente le résultat vers moi.
Emergeant alors du mur, la démone porte dans une main l'artefact de Tantrax. Elle enfonce l'artefact dans son ventre pour que le héros ne puisse pas le lui reprendre. Elle pérore et exige du héros qu'il lui donne ce qu'elle souhaite. Flavie lui fait répondre que la démone ne doit pas prendre ses fantasmes pour des réalités, qu'il est le fils du démon et qu'elle ne saurait le menacer avec un simple orgasme comme dans le rêve qu'elle lui a clairement adressé. Ils couchent ensemble, de manière très dangereuse pour le héros, même s'il s'en sort. Je lance un dé, dont j'oriente le résultat vers Flavie en l'empilant sur ma pile.
Alors qu'ils font l'amour ensemble, le héros utilise de sa magie pour provoquer un très puissant orgasme en elle et, profitant de son trouble, retirer l'artefact en question (je vous laisse deviner comment). Flavie lance un dé qu'elle empile et dont elle oriente le résultat vers moi.
Essouflée, pleine de sueur, la démone se relève et annonce au héros que la fête était vraiment bien, mais qu'elle est maintenant terminée et qu'il lui faut retourner en enfer. Elle l'attaque à l'aide de ses multiples tentacules. Le héros roule sur le côté. Je lance un dé, dont j'oriente le résultat vers Flavie en l'empilant sur ma pile.
Le héros utilise alors pleinement l'artefact pour extirper l'aspect démoniaque de la démone, qui en est réduit à un statut de simple humaine. Flavie lance un dé qu'elle empile et dont elle oriente le résultat vers moi. Comme la pile de Flavie commence à être très élevée, on la divise en deux (la pile, pas Flavie).
Le héros propose à la femme de l'accompagner et d'oublier son passé. Elle essaie de lui creuver les yeux (elle espère que son Maître lui redonnera ses pouvoirs si elle accomplit malgré tout sa mission). Je lance un dé, dont j'oriente le résultat vers Flavie en l'empilant sur ma pile.
Le héros esquive et la soumet en utilisant à pleine puissance l'artefact de Tantrax en changeant le coffre du Seigneur Fou de forme et de plan, il devient un magnifique palais confortable et chauffé sur un plan glacial et plein de neige. Flavie lance un dé qu'elle empile et dont elle oriente le résultat vers moi.
Quelques jours se passent où les deux amants profitent de l'endroit, jusqu'au moment où la femme profite de l'inattention du héros pour lui reprendre l'artefact et, l'ayant vu fonctionner, en ponctionne tous les pouvoirs démoniaques qui y sont emprisonnés pour retrouver sa puissance démoniaque, devenir surpuissante, dépasser le Démon lui-même et faire du héros son animal de compagnie. Je lance un dé, dont j'oriente le résultat vers Flavie en l'empilant sur ma pile. Il s'agit de mon cinquième dé (score que j'avais choisi secrètement pour le Monstre) et nous passons donc à l'Apogée.

Flavie et moi examinons les possibilités. Elle a gagné l'Engagement, donc elle gagne automatiquement le But. Elle dispose de deux choix. Je me rends alors compte que mon Monstre n'a pas vraiment blessé le héros, il n'y a donc aucune blessure dont il pourrait guérir (j'y penserai pour de prochaines parties). Cependant, ça me semble intéressant qu'elle doive aussi choisir si elle parvient réellement à maîtriser l'artefact de Tantrax. Elle choisit de le faire, ainsi que de sauver l'Amante (d'elle-même en l'occurrence), mais le Monstre survivra.
Nous racontons cette fin.
Flavie: Le héros parvient à arracher l'artefact de Tantrax des mains de la démone et à extirper d'elle toute l'énergie démoniaque qui se condense. On entend la voix du père du héros, le Démon, qui lui affirme qu'il finira par venir à lui (Flavie et moi parodions en rigolant Star Wars et la fin de L'Empire contre-attaque).
Fabien: Dans un éclair apocalyptique, le coffre du Seigneur Fou s'effondre et les artefacts dangereux et précieux qu'il contenait sont éparpillés sur tous les plans. La femme et le héros se retrouve seul sur le plan d'origine du héros.
Flavie: Le héros annonce alors à la femme qu'il va lui effacer la mémoire pour enfin la rendre pleinement humaine (n'oublions pas que c'est son propre rêve). La femme le supplie de ne pas le faire, mais il lui répond qu'il y a toujours du démon en lui. Il lui efface la mémoire et la remplace par son prétendu passé qu'elle lui avait raconté lorsqu'ils se sont rencontrés et qui était peut-être le passé qu'elle s'était toujours souhaité.

Nous avons joué environ deux heures.

***
Commentaires
J'ai également joué avec Romaric la veille à S/Lay w/Me et cela confirme mon sentiment sur le jeu: ses règles sont courtes et extrêmement bien faites. Chaque élément est pensé à fond et s'enchaîne harmonieusement avec l'ensemble. Tout semble aller de soi, mais rien n'est laissé au hasard. En tant qu'auteur de jeu, je suis admiratif. Sans autorité suprême sur l'univers, sans préparation ou presque, avec très peu de texte, S/Lay w/Me permet de déployer des aventures rythmées, sexy et classes dans des univers grandioses. J'aimerais pouvoir en faire autant avec mes jeux.

Dans cette partie, ç'a tourné à l'horreur organique et sexuellement très explicite, contrairement à la partie du précédent rapport qui était beaucoup plus distante et froide: ce sont les différentes explorations du thème ! Ca illustre bien l'autre aspect qui me plait beaucoup avec ce jeu : j'y ai joué de nombreuses fois et je n'ai jamais eu le sentiment de jouer deux fois la même partie. Chaque création est unique selon celui ou celle que l'on a en face de soi. La liberté esthétique est très grande, grâce au fait même que les règles sont très structurantes.

Mon seul regret est que nous n'avons pas eu le temps de nous lancer dans des parties successives, qui permettent de déployer pleinement le personnage en creusant sa personnalité à travers les conséquences de ses choix successifs qui s'accumulent et auxquels il doit faire face : sacrifier une Amante, abandonner un But, laisser un Monstre en vie... (c'est l'exploration de ces conséquences qui fait le sel du jeu, S/Lay w/Me est un jeu Story Now, voir mon explication rapide à la fin de ce message).

Jouez-y, vous verrez par vous-mêmes à quel point ce jeu est génial !

Comme d'habitude, je réponds à toutes vos questions et réflexions avec plaisir.
Monostatos, jeu de rôle héroïque et mystique : site de L'Alcyon et page Facebook
Ma sélection de jdr indépendants à essayer

Le forum de L'Alcyon a déménagé sur Les Ateliers Imaginaires !
Fabien | L'Alcyon
 
Message(s) : 533
Inscription : 29 Août 2009, 15:15
Localisation : Paris

Re: [S/Lay w/Me] Le coffre du Seigneur Fou

Message par Frédéric » 05 Août 2011, 02:13

Oh putain, la partie !
Je suis soufflé, ça c'est de la partie rêvée ! Dans l'excès, mais avec élégance ! Bravo à Flavie et à toi et bien sûr à Ron Edwards. Ça me donne envie d'organiser une partie dès que possible. :)
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Re: [S/Lay w/Me] Le coffre du Seigneur Fou

Message par Footbridge » 07 Août 2011, 11:47

C'était effectivement très sensuel comme partie.

Slay With Me reste dans ma liste "à tester", même si j'aurai auparavant la possibilité de tester Monostatos, ce qui peut t'intéresser également :-)
Footbridge

La Bible du Meneur de Jeu & Le Blog des MJs : http://www.labibledumeneurdejeu.com
New Heaven, le jeu narratif post apocalyptique : http://www.newheaven.fr
Footbridge
 
Message(s) : 131
Inscription : 05 Oct 2010, 14:56
Localisation : Nord Pas de Calais

Re: [S/Lay w/Me] Le coffre du Seigneur Fou

Message par Lionel (Nonène) » 11 Août 2011, 15:26

Je confirme la qualité de ce jeu. J'y ai joué deux parties avec Christoph. Des parties inoubliables... J'attends avec impatience une traduction en français.
Lionel (Nonène)
 
Message(s) : 728
Inscription : 13 Déc 2005, 15:16

Re: [S/Lay w/Me] Le coffre du Seigneur Fou

Message par Fabien | L'Alcyon » 11 Août 2011, 16:04

J'ai déjà fait une traduction, mais je n'ai pas encore l'accord de Ron Edwards pour la diffuser. J'espère l'avoir assez rapidement, on verra ce que ça pourra donner.
Monostatos, jeu de rôle héroïque et mystique : site de L'Alcyon et page Facebook
Ma sélection de jdr indépendants à essayer

Le forum de L'Alcyon a déménagé sur Les Ateliers Imaginaires !
Fabien | L'Alcyon
 
Message(s) : 533
Inscription : 29 Août 2009, 15:15
Localisation : Paris



Retour vers Parties

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron