[Étiquette] Types d'intervention

Toutes vos questions et discussions sur les règles et l'utilisation du forum sont les bienvenues ici.
Règles du forum
étiquette et esprit des rubriques générales

[Étiquette] Types d'intervention

Message par Frédéric » 12 Août 2008, 15:17

Durant nos recherches sur Psychodrame, Magali et moi avons trouvé une analyse des types d'interventions qui structurent les échanges humains (je ne me rappelle pas la référence du bouquin, mais quand je l'aurai, je vous la donnerai, il s'agit, bien entendu, d'un bouquin de psycho).

Cela pourrait peut être nous aider à être le plus charitables possibles les uns envers les autres et augmenter la constructivité de nos échanges... (J'ai l'impression d'être un prêtre mormon...)

Voici les différents types d'intervention et leurs effets potentiels sur la discussion :

- Interprétation :
Formuler à l'autre les raisons cachées qui sous-tendent ce qu'il vient de dire ou faire. Délcenche de l'agressivité, rejet de la relation de dépendance, blocage de la communication, manipulation, canalisation du discours de l'autre.
« Oui mais tu dis ça parce que... », « Tout le monde sait bien que tu es comme ci... », « C'est normal, tu as agi comme ça sous le coup de la colère... »

- Évaluation/jugement :
Formuler un jugement positif ou négatif par rapport à ce que l'autre exprime ou fait. Si le jugement est négatif : blocage de la communication, détérioration du climat ; si le jugement est positif : manipulation par induction du discours de l'autre. Déclenche de l'agressivité par rapport à la contre dépendance.
« T'es vraiment un lâche », « Bravo, tu as vraiment eu raison », « J'aurai fait la même chose à ta place », « Là dessus je ne te comprendrai jamais ».

- Conseil/aide :
Proposer à l'autre des solutions ou des éléments de solution, également attitude rassurante. Induit une superficialité du discours de l'autre, on oriente le discours vers les solutions plutôt que vers le contenu de ce qui est dit, induction de la communication, manipulation, agressivité, blocage de la communication et non prise en compte du vécu de l'autre.
« Ce n'est pas si grave », « pourquoi tu fais pas ça ? », « si j'étais à ta place... », « regarde, moi je suis franc et j'ai moins de problèmes ».

- Questionnement :
Poser des questions pour permettre à l'autre de s'exprimer (moins problématique de façon générale) Crée une relation de dépendance « ici c'est moi qui pose les questions », superficialité du discours, manipulation de l'expression de l'autre.
« Ne penses-tu pas que tu y es pour quelque chose ? », « A ton avis, pourquoi il dit ça ? », « Et qu'est-ce que tu as fait ? »

- Compréhension :
Reformuler, renvoyer à l'autre ce qu'il vient d'exprimer, crée une relation de dépendance inversée. Climat favorable à l'expression, attention au risque d'interprétation. Permet de ne pas se sentir jugé, ni analysé ou interprété, ni guidé par des conseils, ni manipulé ou harcelé par des questions.
« Si j'ai bien compris, tu dis que... »



En fin de compte, dans la relation d'aide, les psychologues (peut être pas tous) pensent donc que le meilleur moyen d'aider quelqu'un est de l'écouter et de temps en temps de reformuler pour vérifier la compréhension et creuser certaines pistes, questionner parfois. Mais il s'agit de thérapie, donc d'aider la personne à trouver ses propres solutions.

Bien entendu, sur un forum comme Silentdrift qui se veut un lieu de travail et d'aide à améliorer ses parties, la part réflexive doit pouvoir se développer sans être entâchée des relents émotionnels de chaque individu. C'est pour aider à cela que je pense que ces définitions peuvent nous aider.
Il ne me semble pas exclu de proposer de véritables solutions, car nous ne sommes pas forcément là pour épancher nos états d'âme, mais pour avancer sur des projets. Néanmoins, on voit ici les dérives d'un excès de conseils/aide et de tous les types d'intervention.
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers

Message par Christoph » 13 Août 2008, 20:57

Merci Frédéric!
Christoph
modo-admin
 
Message(s) : 2949
Inscription : 07 Sep 2002, 18:40
Localisation : Yverdon, Suisse

Message par Romaric Briand » 13 Août 2008, 21:03

Oui c'est très bien d'avoir posté ça ici.
Un personnage de fiction souhaitant s'incarner dans la réalité... Les rolistes sont mes proies...
http://leblogdesens.blogspot.com/
http://sens.hexalogie.free.fr/
Romaric Briand
 
Message(s) : 2318
Inscription : 22 Oct 2006, 16:37
Localisation : Saint Malo

Message par edophoenix » 13 Août 2008, 23:59

Mais, par rapport à ce "schéma", est-ce qu'il y a une place par rapport au contenu de l'information exprimée ou demandée ?
En fait, ce que je ne comprends pas trop, c'est qu'ici, on parle de certains impacts ou certaines fonctions psychologiques des attitudes dans un échange inter-individu, mais pas de leur nature ?
"Le Paradis, c'est un roman devant un bon feu ! " - Théophile GAUTHIER.
"Toute notre dignité consiste donc en la pensée " - B. PASCAL, Pensées.
"Si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un?" - Lewis Caroll, Alice au pays des Merveilles.
"Vouloir nous Brûle, et Pouvoir nous Détruit" - H. de Balzac, La Peau de Chagrin.


La ludologie, c'est bon, mangez-en !
edophoenix
 
Message(s) : 759
Inscription : 01 Jan 2008, 22:31

Message par Frédéric » 14 Août 2008, 00:24

Certes, il s'agit d'une analyse liée à la relation d'aide.
Mais elle est à mon avis transposable à chaque type de discussion ou d'échange, car elle énonce les travers de chaque attitude.

Par défaut, l'échange d'information pur est neutre. Mais c'est rarement le cas en réalité entre deux êtres humains. Ces attitudes peuvent nous permettre de comprendre en quoi elles sont plus ou moins adaptées.
Frédéric
 
Message(s) : 3842
Inscription : 14 Juil 2006, 17:45
Localisation : Poitiers


Retour vers Méta: à propos du forum

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)